Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Guillaume Seznec a-t-il fait un voyage de reconnaissance ?

C'est Le Quotidien qui en a causé le 4 juillet 1923 :

 

"Dans la nuit du 22 au 23 mai, c’est-à-dire quatre jours avant la disparition de M. Quemeneur, les habitants de Houdan, et notamment M. Aurélien Lebrun, plombier, et M. et Mme Prévost, propriétaires du « Plat d’Etain », passaient en auto vers minuit et 1/2 sur la route de Queue-les-Yvelines à Gambais. Ils aperçurent entre le hameau de Gros-Rouvre et Gambaiseuil une automobile arrêtée, tous feux éteints. Personne ne se trouvait a l'intérieur, ni a proximité de la voiture. Quelle était cette automobile ?

Certaines personnes commencent à croire que M. Seznec pourrait fort bien être venu reconnaître la région quelques jours avant de commettre le crime dont il est accusé.

Il serait curieux de savoir quel a été l’emploi de son temps dans la nuit du 22 au 23 mai."

Voilà une vraie question !

Imaginez-vous que les Prévost sont des commerçants importants à Houdan où ils ont pignon sur rue.

Et ils ne vont pas mettre leur clientèle en jeu pour un Breton égaré.

Idem pour Aurélien Lebrun.

Artisan, ça fréquente du monde, et une mauvaise réputation peut faire mettre la clef sous la porte.

Toute la journée du 22 mai 1923, Guillaume Seznec est avec Pierre Quémeneur.

Il dîne même le soir à Ker Abri.

Qui vous dit qu'il n'a pas récupéré la Cadillac à ce moment précis ???

Aurait-il fait un petit voyage, histoire de repérer les lieux ?

Je pose question.

Avec un menteur...

Toutes les hypothèses sont possibles.

Le Petit Parisien du 29 juillet 1923

[Morlaix-Gambais, 460 kms, 5h30 via la N12 en 2021]

 

Liliane Langellier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article