Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Les fausses confidences de Petit Guillaume Seznec à Bernard Le Her (suite)

Quand je me regarde je me désole, quand je me compare je me console.
Proverbe québécois.

Je suis parfois totalement hallucinée dans cette affaire Seznec...

Je viens de lire, dans les commentaires d'un blog sinistré, une question pour savoir si la marche entre les deux pièces à Traon ar Velin était montante ou descendante...

Comment dire ?

Et bien ça dépend dans quel sens tu la prends, la marche, hein !

C'est comme dans la vie.

Mais la marche est bien descendante entre la salle à manger et le salon (oui, entre les deux pièces, qu'importe leurs noms, quoi !)

Revenons aux choses sérieuses.

Merci à Jean-Yves Seznec, qui m'a d'abord lu, puis ensuite envoyé, les premières pages de l'entretien de son père Petit Guillaume avec son cousin Bernard Le Her.

Je n'avais pas vu que Denis Langlois venait juste de les publier sur son blog.

Alors, lui, il vit très mal le fait d'avoir à partager son scoop des révélations de Petit Guillaume.

Mais c'est tout simple...

Quand Langlois a entrepris d'écrire son livre, pourquoi n'a-t-il pas tenté tout simplement de joindre l'un ou l'autre des fils de Petit Guillaume ?

C'est bête, hein !

Mais c'est sans doute que ça devait se passer comme ça !

Je rappelle, une fois de plus ici, que dans l'enregistrement de Bernard Le Her, Petit Guillaume a bien dit ce qu'il voulait bien lui dire.

Et ce qu'il voulait dire c'est que Denis Seznec arrête ses giries avec la nouvelle demande de révision.

Attention, Petit Guillaume savait qu'il était enregistré.

Et, pour l'enregistrement, Bernard s'y est repris à trois fois.

 

 

Bernard (C'était son parrain, Petit Guillaume, non ?) lui, cherchait à régler un conflit avec son jeune frère Denis Seznec.

Bernard Le Her est né à Keurgleuchard (Plourin-Ploudalmézeau le 4 octobre 1943. Et Petit Guillaume était allé habiter chez sa soeur Jeanne à cette époque-là (à vérifier avec le R.M.)

 

Kergleuchard (Plourin-Ploudalmézeau) aujourd'hui avec Ernest Godoc et son épouse devant.

 

Faut dire que Bernard, il avait toujours été le petit chouchou de François Le Her.

Alors, oui, jalousie, quand tu nous tiens...

Dites donc, ces confidences-là, ce sont les confidences des règlements de compte, non ? 

Bernard Le Her vs Denis Seznec.

Denis Langlois vs Denis Seznec.

Pas beau, ça, les règlements de compte, pas beau...

Revenons sur les premières pages du foutu enregistrement.

Je rappelle quand même ce que Denis Langlois m'écrivait dans un mail du 17 février 2015 :

"Le 25 janvier 1978, Bernard Le Her m'a fait écouter la bande magnétique (Il y avait encore très peu de cassettes) et me l'a laissée quelques jours. J'ai donc transcrit sur papier son contenu exact."

C'est donc lui qui a retranscrit ce qu'il a écouté.

Non.

Rien.

 

Enregistrement d'une conversation entre Bernard Le Her et Guillaume Seznec 

(janvier 1978)

 

- Bernard Le Her : Depuis que je t'ai vu en décembre, ça m'a drôlement travaillé cette histoire, ce que tu m'as raconté.

- (Petit) Guillaume Seznec : Mais je ne dis pas ça à Claudie, tu comprends, avant de crever je lui glisserai peut-être un mot. Mais pas en ce moment. C'est pourtant ça qui s'est passé... C'est à peine croyable, c'est pour ça que je ne peux pas...

 

Mariage Petit Guillaume Seznec - Claudie Neyret 

 

BLH : Moi, j'en ai été réveillé la nuit pendant quelques jours...

GS : Faut pas dire ça à ma soeur, bon sang ! Si tu lui dis ça, elle va encore en faire une tartine. Et puis moi, elle va me dire que je suis un menteur. Alors ça va comme ça. (...... Mots inaudibles....) Tu sais les affaires classées, c'est pas facile à les réviser. Il faudrait un fait nouveau et, un fait nouveau, tu n'en as pas. Ce que je t'ai dit (?), ça n'a pas de valeur, ça n'a pas de valeur du tout ; parce qu'au fond, moi je suis...

BLH : Mais tu m'avais dit que tu avais vu Quémeneur baigné dans une mare de sang chez toi ?

GS : Je ne suis pas sûr si elle a tapé dessus avec le chandelier ou si en tombant sur le canapé il s'est... parce qu'il y avait du plancher ciré. Moi je n'ai pas vu le coup se produire. 

BLH : C'était dans le salon ?

GS : Dans la salle à manger... Tu sais,elle était au courant, la bonne. Elle était au courant. On lui a fait jurer de ne rien dire...

BLH : ça s'est passé un dimanche ?

GS : Oui, un dimanche. Oui, parce que c'était le seul jour que j'avais de repos. C'est un dimanche. Je crois que c'était au mois de mai ; début de mai, je crois... Albert, il jouait dehors.

BLH : Albert il était là ?

GS : Oui, il était là ; mais il n'a rien vu, il n'a jamais rien su, lui. Il avait quatre ans, tu vois. Un peu plus quand même, six ans. Il devait avoir six ans et demi, pas sept ans je me rappelle. 

 

Acte de naissance Albert Seznec. Né le 31 octobre 1914 à Trémillau.

 

BLH : Et tu te souviens si, ce jour-là, il faisait beau ?

GS : Ah il faisait très beau....

BLH : Et l'autre jour tu me disais...

GS : Je ne suis pas sûr mais je crois savoir où mon père l'a mis. (...) Alors, comme ils s'étaient débarrassés de tout l'argent qu'ils avaient, pour payer comptant et (frauder) le fisc,... Mais, ils avaient pas mal d'argent certainement. Alors, là-dessus (.............)

(.....................................................................................................................................)

Certains ne sont pas menteurs, ils sont de bonne foi ; mais va demander un mois après à un type...

BLH : Mais ce que tu m'avais dit, l'autre jour, concernant cette affaire, quand on relit les papiers qui ont été publiés à l'époque dans les journaux. Il y a quand même plusieurs personnes, notamment les voisins, qui ont toujours dit que c'était une histoire passionnelle, que c'était une histoire de liaison.

GS : C'était un vieux garçon, lui....  Tu sais, ils étaient pas tellement au courant. Chez nous, c'était en contrebas de la route. Tu sais, les voisins, ils ne voyaient pas ce qui se passait chez nous (...)

 

La maison Seznec et la maison des voisins Faudais.

 

BLH : Moi, je suis tout le temps tracassé par l'histoire de mon grand père.

GS : Oui, Oh, je m'en doute, hein.

BLH : Tu m'as fait un véritable électro-choc, la dernière fois...

GS : Moi écoute, ça m'a toujours fait sourire quand je lisais les articles. ça m'a toujours fait sourire et puis automatiquement je répondais le sens inverse, puisque je savais la vérité. Il n'y a que question de la machine à écrire, elle n'a jamais existé, ça c'est de la blague. Mais qu'il y ait eu un faux, ça, ça ne m'étonnerait pas.

BLH : Moi, d'après toi, tu me disais que tu avais ton idée sur l'endroit où le grand-père aurait enterré...

GS : Oui, mais c'est une idée seulement.

BLH : Mais justement...

...........

Reprendre la suite sur mon article :

Les fausses confidences de Petit Guillaume Seznec à Bernard Le Her

.....................................

La question du jour, bonjour,  est :

Pourquoi l'avocat Langlois a-t-il  tant attendu pour nous refiler les premières pages de cet entretien ?

Remarque, il n'avait publié les autres pages de cet entretien que le 8 mai dernier.

Si on est sages, il y aura peut-être une suite, non ?

On va essayer de comprendre le pourquoi du comment de ce léger différé.

Parce que, moi, je n'ai rien appris de nouveau en dactylographiant ces premières pages ?

Peut-être la machine à  écrire ?

Mais Jean-Yves me l'avait déjà dit et je vous avais tenus au parfum..

Qu'est-ce qu'il y aurait d'autre ?

La flaque de sang ?

On l'a vue dans l'émission de France 2.

C'est cette flaque-là qui a gâché l'exemplaire de promesse de vente de Pierre Quémeneur.

L'âge d'Albert ?

Vu qu'il est né le 31 octobre 1914, Albert, en mai 1923, il avait 8 ans et demi.

La météorologie ?

En Bretagne, nous le savons tous, and it's part of its charm, le temps varie d'une minute à l'autre.

On se le redit que Petit Guillaume, il était furibard de la 13ème demande de révision du procès de son grand-père...

"Tu sais les affaires classées, c'est pas facile à les réviser. Il faudrait un fait nouveau et, un fait nouveau, tu n'en as pas."

Faut dire qu'il y a eu un laps de temps assez important entre la dernière révision demandée par Claude Bal en septembre 1955........

Et celle-là. De juin 1977.

Rien que 22 ans !

Donc, de son côté, Petit Guillaume, il a eu le temps d'épouser sa Claudie et de lui faire quatre beaux enfants.

Peinard, il était.

Et, puis, bim bam boum, Denis Seznec déclenche la grosse cavalerie.

Pour une nouvelle demande de révision...

Et les médias suivent.

As usual.

C'est d'ailleurs précisément à ce moment-là que Jean-Yves Seznec, âgé de 21 ans, va voir son nom étalé en gros dans le kiosque à journaux.

Pour l'emplacement des pièces à Traon ar Velin...

Je rappelle que la pièce et la fenêtre qui nous intéressent se trouvent dans la partie gauche de la maison, celle d'Annie Suet et de Bruno Lombardo.

Partie où les fouilleurs n'ont pas eu accès (d'où le drone de la drôlesse) et n'auront jamais accès.

Alors, on s'en fout de savoir si c'était le salon ou la salle à manger en 1923...

C'était la pièce à gauche avec une entrée distincte.

De l'entrée principale.

Que Petit Guillaume a emprunté pour se rendre à fond la caisse auprès de sa mère.

 

Dessin Bruno Lombardo. 

 

Une pièce avec un joli parquet de chêne.

Mais...

Il y a bien un dénivelé entre la partie de la maison Saunier et la partie de la maison Suez/Lombardo.

Souvenez-vous ce qu'a écrit Jean-Yves Seznec :

"Les photos de 1923 et 1975 montrent bien cette différence de hauteur. Il suffit de comparer la hauteur de linteaux entre la maison principale où se trouvait le séjour et le retour (salon).

 

La porte bouchée laisse encore apparaître le linteau plus  bas : ce qui conditionne le seuil de cette porte extérieure laquelle devait donner elle aussi dans le salon. 

J'en déduis qu'il y avait donc une porte intérieure entre le salon et le séjour avec un dénivelé équivalent à une marche et une porte entre le salon et l'extérieur.

Le sol du salon était donc plus bas que le séjour ou inversement."

 

 

Voilà, voilà...

Rien de bien neuf dans les nouvelles pages publiées par Denis Langlois.

Mais...

On ne va pas jouer à savoir qui a la plus grosse, hein ?...

Car, là...

Là, je pars avec un handicap certain.

Liliane Langellier

 

P.S. Merci à toutes et à tous pour les 21.858 visiteurs sur ce blog Seznec Investigation depuis 3 mois (jour des fouilles 24 février dernier) 💪💋💪💋💪💋

18.044 visiteurs sur La Piste de Lormaye,

soit un total de : 39.902 visiteurs en 3 mois.

 

 

Petit Guillaume jouant au ballon dans la cour de la scierie en mai 1923.

Petit Guillaume jouant au ballon dans la cour de la scierie en mai 1923.

Traon ar Velin. Février 2018. Photo Bruno Lombardo.

Traon ar Velin. Février 2018. Photo Bruno Lombardo.

La marche de différence dans la partie Suet/Lombardo.

La marche de différence dans la partie Suet/Lombardo.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article