Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

De l'implication d'Ernest Ackerman dans l'affaire Seznec

The truth, no matter how bad, is never as dangerous as a lie in the long run.
Ben Bradlee.
Washington Post.

Ernest Conrad Ackerman est né le 12 août 1877 à Riesbach, canton de Zürich, Suisse.

La graphie adoptée pour son nom est ACHERMANN à partir du 30 décembre 1919.

Son père est Johannes Ackerman.

Né en 1815 à Benken.

Entre le 21 mai et le 31 juillet 1815 (à préciser).

Sa mère est Lydia Fritz.

Ackerman quitte la Suisse en 1910 et rentre aux Etats-Unis (Californie, San Francisco) par le Canada.

De 1910 à 1918, réside à San Francisco (631 California Street).

Annuaire San Francisco 1917

Il débarque avec les Sammies et rejoint le camp de Brest en mars 1918.

Départ 27 Février 1918

Où il commence à traficoter avec les voitures américaines.

Il le quitte à sa fermeture en décembre 1919 Lire Wiki-Brest.

Sur le camp de Pontanezen, lire le blog d'Azraelle 29.

Il a été naturalisé américain le 30 mars 1920.

Le 10 avril 1920, il rentre au Service des Tombes de l'armée américaine.

Le Graves Registration Service.

Service qui a été créé quelques mois après l'entrée en guerre des Etats-Unis dans la Première Guerre mondiale et qui était chargé de la récupération, de l'identification, du transport et de l'inhumation des militaires morts américains.

Le 6 novembre 1920, il épouse Julienne Vorillion.

Et vit alors 16, rue de l'Asile-Popincourt, Paris 11ème.

"Le 6 novembre 1920, à 13 heures 10, à la mairie du onzième arrondissement de Paris (acte no 4215), Ernest Conrad Ackerman, entrepreneur, né à Zurich (Suisse) le 12 août 1883, 37 ans, domicilié 16 rue Asile Popincourt, fils majeur de Johannes Ackerman, décédé, et de Lydia Fritz, sa veuve, sans profession, domiciliée à Zurich, épousait Julienne Pierrette Vorillion, sans profession, née à Vesoul (Haute-Saône) le 9 juillet 1900, 20 ans, domiciliée 16 rue Asile Popincourt, fille mineure d'Alfred Joseph Vorillion, mécanicien, domicilié à Pontcey (Haute-Saône), consentant par acte authentique, et d'Adèle Pierrette Rousselet, absente."

En décembre 1921, il entre à l'A.G.R.S. (American Grave Registration Service).

Et vit au 8 avenue d'Iéna, Paris 16e.

Il obtient son passeport américain le 7 janvier 1922.

Fin décembre 1922, après avoir terminé son engagement, il rentre chez Renault.

Il est interrogé par le commissaire Achille Vidal le 27 juin 1923.

Archives Denis Langlois

Il a déposé au procès Seznec le 30 octobre 1924 :

Ouest-Eclair du 31 octobre 1924

Il divorce de Julienne le 6 avril 1927.

Jugement de divorce Ackerman-Vorillion rendu le 6 avril 1927 par le tribunal civil du Var, Marie Victoria Quimerc'h habitait déjà au 16 rue de l'Asile-Popincourt avec Ernest en 1926...

Il est dit, dans le recensement 1926, être né en 1883 en Amérique !?

 

 

Le 21 juillet 1932, il épouse Marie Victoria Quimerc'h.

Il vit alors 30, rue Keller, Paris 11ème.

"le 21 juillet 1932, à 11 heures 40, à la mairie du onzième arrondissement de Paris (acte no 1499), Ernest Conrad Acherman, menuisier, né à Zurich (Suisse) le 12 août 1877, 54 ans, domicilié à Paris, 30 rue Keller, fils de Jean Acherman, décédé, et de Lydie Fritz, sa veuve, sans profession, domiciliée à Zurich, divorcé de Julienne Pierrette Vorillion, épousait Marie Victoria Quimerc'h, confectionneuse, née à Brest (Finistère) le 12 décembre 1895, 36 ans, domiciliée 30 rue Keller, fille de Jean Olivier Quimerc'h, décédé, et de Louise Pauline Guillou, sa veuve, sans profession, domiciliée à Brest. Les témoins étaient la concierge de leur immeuble et le cafetier à quinze mètres de leur porte d'entrée."

 

Dans le recensement de 1936, ils demeurent tous deux au 30, rue Keller, il est écrit qu'il est né en Suisse en 1877.

 

Peut-être une piste avec le décès de Marie Quimerc'h à Paris 11ème le 5 décembre 1950 ???

Ce qui pourrait faire penser que notre Ernest est mort dans le 11ème arrondissement de Paris.

J'ai lu toutes les tables décennales du 11ème arrondissement de Paris entre 1932 et 1954 : aucun Ackerman Ernest.

Aucun non plus entre 1955 et 1964.

Mais, en décembre 1950, il signe sur l'acte de décès de sa femme :  

Il a alors 73 ans.

Il meurt le 16 janvier 1968 à Issy-Les-Moulineaux.

 

Mais voilà ce que m'envoie La Library of Congress de Washington :

(Let them be thanked here !)

"It appears that you have done quite a lot of research about Ernest Ackermann, and you have posted blogs about him on the last two days. This research, and the following U.S. Passport Application, would suggest that he was in France from his deployment in 1918 until at least 1923, and perhaps afterward."

U.S. Passport Applications, 1795-1925

 

Application: 14 December, 1921. Passport Dept. Paris, France.

 

Name: Ernest Ackerman

 

Gender: Male Age: 44

 

Birth Date: 12 Aug 1877

 

Birth Place: Zurich, Switzerland

 

Residence Place: San Francisco, California

 

Passport Issue Date: 7 Jan 1922

 

Spouse: Julienne Ackerman Has Photo: Yes Certificate Number: 109518

 

Other information on the passport application:

 

He emigrated to the US in 1910.

 

He lived in the US from 1910-1918, principally in San Francisco (gave address of: 631 California St. ).

 

He never had a passport.

 

He came from US to France as an employee of the AEF (1).

 

He arrived in France with the AEF in March, 1918,

 

and that he was at the time of application, he lived at 8 Ave. d’Ilena and was an employee of the AGRS (2)

 

and that he wanted a passport so that he could do service for the AGRS in Belgium, British Isles, Luxumbourg, and Italy.

 

……………………………………...

 

(1) “American Expeditionary Forces From Wikipedia, the free encyclopedia

“The American Expeditionary Forces (A. E. F., A.E.F. or AEF) was a formation of the United States Army on the Western Front of World War I. The AEF was established on July 5, 1917, in France under the command of Gen. John J. Pershing. It fought alongside French Army, British Army, Canadian Army, and Australian Army units against the German Empire. A minority of the AEF troops also fought alongside Italian Army units in that same year against the Austro-Hungarian Army. The AEF helped the French Army on the Western Front during the Aisne Offensive (at the Battle of Château-Thierry and Battle of Belleau Wood) in the summer of 1918, and fought its major actions in the Battle of Saint-Mihiel and the Meuse-Argonne Offensive in the latter part of 1918.”

 

(2) “World War I American Graves Registration Service

 

“The AGRS is responsible for retrieval, identification, transportation, and burial of American soldiers. Retrieval can be further subdivided into tasks [which are then named].

“This was a burial detail from the US 42nd division during World War I, July 30, 1918

“The Graves registration service was created by General Order #104, issued on August 7, 1917, several months after the United States entered World War I. It consolidated the existing departments into the Graves Registration Service. At its inception, the Graves registration service consisted of the 301st, 302nd, 303rd, and 304th Grave Registration Units.[8] They were deployed to Europe during the war. Many of the men that served in these units had been incapacitated for field service."

…………………………………..

Nous vous offrons donc cette nouvelle page de généalogie dans l'affaire Seznec...

Basée sur les travaux de Marc du Ryez en son blog "L'affaire Quéméner-Seznec"...

Avec Thierry Lefebvre aux manettes pour les archives françaises..

Avec mes recherches personnelles sur Ancestry et via The Library of Congress (Washington) pour les archives américaines….

Et avec l'aimable aide des archives suisses (La Stadtarchiv de la ville de Zürich).

Il est bel et bien épluché le gars Ackerman...

Isn't it ?

Liliane LANGELLIER,

L'Oprah Winfrey de l'affaire Seznec.

De l'implication d'Ernest Ackerman dans l'affaire Seznec
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article