Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 900 articles.

L'affaire Seznec, un mensonge de couple ???

Les endroits les plus lumineux abritent les secrets les plus sombres.
Inga Vesper.

C'est une idée toute simple...

Qui est loin, bien loin des théories fumeuses que cette pauvre affaire Seznec a pu engendrer...

Quand Guillaume Seznec est rentré chez lui, à Morlaix, au petit matin du lundi 28 mai 1923...

Il a réveillé sa femme Marie-Jeanne...

Il a dû beaucoup pleuré en lui contant son maudit voyage.

Guillaume Seznec est un faible, un fils unique à sa maman, qui, toute sa vie, s'est caché derrière les femmes.

Sa mère d'abord, son épouse ensuite, puis Mme Bosser, sa fille, etc...

Quand il a pris sa scierie à Morlaix, c'est sa mère qui est venue le seconder...

Quoiqu'il soit, Marie Jeanne l'aime et c'est elle qui va l'aider à élaborer des mensonges pour le sauver de la guillotine.

Marie Jeanne est aigrie car son mariage ne lui a pas apporté tout ce qu'elle escomptait...

Ils sont au bord de la faillite avec de nombreuses dettes.

Jusqu'à en être obligés d'emprunter de l'argent à leur bonne.

Endettés à un point tel que le 19 juin 1923 leurs meubles seront saisis.

Marie Jeanne déteste et envie les bourgeois qui ont réussi tels les membres de la famille Quémeneur/Pouliquen.

Qu'elle va salir à de nombreuses reprises.

Alors ils vont monter le canular du siècle.

1/ Les dollars or

Personne ne s'est étonné que ce soit une somme aussi ronde : 4.040 dollars. Soit 65.000 francs.

Juste la somme précise à ajouter au dessous de table de 35.000 francs d'acompte [figurant sur les promesses de vente] pour l'achat de Traou Nez et arriver à un total de 100.000 francs.

Soit la valeur réelle de la propriété de Plourivo.

In Le Matin du 29 juin 1923 : 

"— Cependant, repartit M. Vidal, votre situation est présentée à Morlaix comme des plus obérées, et l'on s'explique difficilement qu'après avoir eu recours à des emprunts et avoir été l'objet de menaces de saisies, vous ayez pu disposer d'une pareille somme. D'où teniez-vous ces 4.040 dollars en or  ?
 — J'avais fait diverses opérations avec des Américains des camps du Finistère, répondit M. Sezenec, et je cachais soigneusement cette somme, dont j'étais bien décidé à ne me d[es]saisir que pour une circonstance importante."

Ce même 29 juin, Marie Jeanne affirme au commissaire Cunat :

"J'ai eu des rapports d'affaires avec un infirmier qui m'a conseillé de profiter de la présence de l'armée américaine pour me procurer et mettre de côté des dollars en or, qui auraient une valeur 3 ou 4 fois supérieure dans deux, trois ou quatre ans peut-être. Lui-même m'a procuré successivement onze ou douze pièces de 20 dollars au taux de 115 francs. J'ai été incitée à me constituer des économies en pièces d'or des États-Unis."

C'est le plus gros mensonge de l'affaire Seznec.

Mais il y en aura d'autres.

Ainsi, Guillaume Seznec est infoutu de dire précisément quand et où il a remis ces fameux dollars à Pierre Quémeneur.

- A la terrasse de l'Hôtel des Voyageurs à Brest ?

- Dans le trajet de retour de Brest ?

- Sur la route de Lesneven, dans la voiture de Pierre Quémeneur ?

C'est encombrant 4.040 dollars or.

Et personne ne les a vus en possession de Seznec ou de Quémeneur.

Personne.

Cherchez l'erreur.

2/ La gare de Houdan ou de Dreux

Guillaume Seznec a voulu élaborer un récit en racontant avoir déposé Quémeneur dans une gare..

Seulement voilà...

A Houdan, il n'y a plus de trains de voyageurs.

Et il faut être complètement débile pour envisager un Pierre Quémeneur attrapant au vol un train de marchandises.

Alors que les employés de la dite gare jurent tous leurs grands dieux que personne n'est descendu de la voiture qu'ils ont vue ce vendredi 25 mai 1923 vers 10 heures du soir.

3/ L'état de la voiture

Le vendredi 25 mai 1923, entre 16 et 20 heures, le garagiste drouais Emile Hodey, qui s'y connaît en automobiles, dit à nos deux gus que la Cadillac peut atteindre Paris sans encombres.

35 kilomètres plus loin, Seznec est retrouvé en panne sèche.

Et décide de rentrer à Morlaix "vu l'état de la voiture"...

Cela ne gêne personne ???

4/ Les promesses de vente

Celles fabriquées de toutes pièces par Guillaume Seznec.

Même l'ancien avocat de la famille, Denis Langlois, en est sûr et certain.

Il est à remarquer d'ailleurs que Guillaume Seznec n'a jamais demandé de contre expertise de l'écriture des dites promesses.

Reste à comprendre pourquoi Guillaume Seznec a effectué ces deux voyages au Havre les 13 et 20 juin 1923 ???

Sans doute par peur du notaire Jean Pouliquen qui commence à s'énerver sec à partir du 10 juin 1923.

Sans doute pour apporter à la famille du disparu des preuves que leur Pierre est encore vivant.

Dites-vous bien que si Joseph Chenouard, le marchand de machines à écrire du Havre, ne l'avait pas reconnu, ça passait crème.

Il l'a reconnu, non à partir de sa photo anthropométrique, mais à partir d'une photo parue dans L'Excelsior du 1er juillet 1923.

...............................

Tous les autres mensonges des Seznec...

Découlent de ces quatre mensonges initiaux.

Ils ont également entraîné leur bonne Angèle Labigou dans cette galère.

Oui, l'affaire Seznec c'est avant tout les mensonges d'un couple.

Quand Guillaume Seznec est rentré à la scierie le lundi matin suivant son voyage.

Il a pleuré dans les bras de Marie Jeanne.

Et...

Et ils ont alors comploté.

Toutes les autres sornettes : l'intervention d'un Américain du FBI, le complot international avec achats de Cadillacs, le viol de Marie Jeanne par Quémeneur, sont sorties d'esprits tourmentés qui refusent tout simplement de voir la réalité.

Pour en finir avec l'affaire Seznec...

Il faudrait un miracle qui permette de retrouver le cadavre du conseiller général Quémeneur.

Un miracle.

 

Liliane Langellier

P.S. Bravo à mon beau-frère aîné, Jean-Pierre Langellier, ancien journaliste au Monde, qui vient d'obtenir le Goncourt de la biographie pour son livre sur Senghor...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article