Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 880 articles.

Leon Turrou, le G-Man tombé par erreur dans l'affaire Seznec...

La polémique est le piédestal des célébrités.
Honoré de Balzac.
Illusions perdues.

 

Voilà qui est embêtant, très...

Quand, à ce jour, tu gougueulises "Leon Turrou"...

Juste après celui de Wikipedia...

Ce sont mes articles qui sortent : 

Cela contrarie gravement notre "historien du dimanche"...

Seulement voilà...

Je suis libre d'écrire sur ce personnage qui a atterri dans l'affaire Seznec on se demande encore comment...

Tout à fait libre !

Le problème c'est que j'ai totalement démonté l'arnaque du dernier livre...

En vérifiant de près, de très près, ses sources...

En lisant Patenaude et en joignant Bareford.

Pour tout comprendre...

Lire sur ce blog les écrits de Richard Bareford :

Leon Turrou dans "Find a grave".

 

"Comme je le soupçonnais. Je reconnais une partie de mes écrits sur votre blog. Quand je l'ai posté sur Find a Grave, je n'avais aucune connaissance de l'affaire Seznec. Mon intérêt pour Turrou était de corriger le canard historique du FBI selon lequel il était le briseur de serment avide et déloyal qui a bousillé l'enquête Rumrich. Vilain m'a contacté en octobre dernier au sujet de mes sources que j'ai partagées. J'avais lu le livre de Patenaude et je pensais que c'était un travail de sape sur Turrou, à partir des rumeurs et des ragots répandus par ses rivaux dans l'ARA. Il ne dit pas un mot sur la raison pour laquelle Turrou a rejoint l'ARA, pour retrouver sa famille. Il y réussit, peut-être avec l'aide du commissaire Dzerzhinsky. Vilain m'a récemment envoyé un brouillon de son livre et je n'ai pas été convaincu par sa théorie de Turrou. Il a rejeté mes suggestions visant à inclure des informations contraires. Je m'attends à ce que le livre de Rhodri présente une vision plus équilibrée de Turrou. Quant à 1923, le seul incident curieux qui ne figure pas dans la biographie de Find a Grave est la rencontre de Turrou avec Herbert Hoover à New York le ou vers le 14 mai (c'est dans le livre de Patenaude); une semaine plus tard, Turrou était de retour en France. Je pense en quelque sorte qu'il y avait un lien, que peut-être Turrou était en quelque sorte en mission pour Hoover. La seule référence que Turrou ait jamais faite à propos de cette période était qu'il avait une proposition commerciale qui se terminait «en calamité», ce qui impliquait qu'il avait été escroqué. Il était un arnaqueur et un joueur, mais rien ne prouve qu'il était un criminel. Vilain a fondé sa théorie sur deux entretiens du FBI de 1938 avec l'ancien propriétaire de Turrou, Joseph Davidowsky. Il les cite comme preuve que Turrou était capable de tout, que le but de son voyage de 1923 était de frauder ses partenaires américains et de casser la banque à Monte-Carlo. Je les vois comme les diatribes alcooliques d'un antisémite russe, jaloux de la publicité de Turrou et cherchant à attirer la faveur du directeur Hoover en salissant Turrou."
...........................................

C'est "part of my job" de journaliste de vérifier les sources de ce qui est publié sur l'affaire Seznec...

Toutes les sources...

Alors...

J'ai vérifié !

 

Liliane Langellier

 

P.S. Rappelez-vous ma critique du livre en date du 18 février 2020.

De leur côté...

Marc du Ryez avait consacré 8 articles à ce mauvais livre : 

Affaire Turrou
Le livre non-événement (2 mars 2020)
Leon Turrou, touriste de troisième classe (6 mars 2020)
La diversion (7 mars 2020)
L’entêtement (10 mars 2020)
Viviani : source et interprétation (13 mars 2020)
Leon Turrou, fare you well (26 mars 2020)
Les diamants de Leon Turrou (28 mars 2020)
La conversation du radoteur (4 avril 2020)

Seznek 4 articles :

L'impossible neutralité... chez certains

Ingratitude pour un livre-événement

Kaoz an arabadus – A zo hir ha padus. - l'Affaire Seznec revisitée (byethost22.com)

pas évident de tomber plus bas… quoique…

Et ce macho ne s'est pas acharné sur eux !

 

P.S. 2 Côté captures d'écran...

Grâce à un récent donateur anonyme (je ne me vois pas monter moi-même un fake de ce post)...

J'ai désormais en stock des dizaines de captures d'écran de sa page Facebook...

On reconnaît très bien, derrière le commentaire, le groupe des fouilles morlaisiennes.

De quoi aller devant un tribunal sans problème...

Voilà l'une d'entre elles très très injurieuse :

Rappel :

"Les summer sessions, ou sessions d’été, sont proposées par les universités américaines. Il s’agit de prolonger leur programme de l’année universitaire pour proposer, pendant 6 à 10 semaines en moyenne, des cours à des étudiants américains ou étrangers."

Ce ne sont pas du tout des "stages"...

Et, même système que dans les universités françaises, les certificats obtenus entrent en ligne de compte pour la délivrance d'une licence.

Pour preuve, à la fermeture de L'Express-Paris, le service formation de L'Express m'avait proposé d'aller à Cornell Unversity suivre un atelier d'écriture (creative writing) d'Alison Lurie pendant un an.

Et je ne pouvais y accéder que grâce à ces deux certificats de littérature.

On est loin là du Texas, du camion à crêpes et des Témoins de Jéhovah...

Très très loin !

 

Lire sur mon blog le programme de ma Summer Session 1989 à U.C.L.A. :

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
O
Bonjour<br /> Une capture d'écran réalisée par vos soins n'a aucune valeur juridique devant un tribunal. Celle que vous présentez n'a pas de lien, pas de date, pas d'heure. De plus, en supposant que les écrits reprochés tombent sous le coup de la loi, il n'y aucune indication prouvant leur nature publique,ni aucune fiabilité quant à son auteur. Pouvez-vous prouver que vous n'avez pas réalisé vous-même ce document en opérant un montage ? Par contre, afficher des captures d'écran en laissant apparaitre le nom supposé de l'auteur peuvent vous valoir des poursuites pour atteinte à la vie privée voire pour dénonciation calomnieuse. <br /> Il est très improbable même avec un bon avocat que votre comparution devant un tribunal soit sans problème...
Répondre
L
Monsieur Vilain...<br /> Remettons les choses à leur juste place...<br /> Vous nous saoulez avec votre livre qui n'a pas dû dépasser les 100 exemplaires de ventes...<br /> Votre parano est telle maintenant que vous n'autorisez la vente de ce mauvais livre que sur votre site Etsy de Monsieur Brocanteur...<br /> Vous obtenez ainsi les noms et adresses de ceux qui l'achètent.<br /> Du jamais vu de mémoire d'éditeur !<br /> J'ai bien fait de l'acquérir sur Amazon dès sa parution. Et je l'ai toujours en stock. Pour mieux le critiquer.
L
Cher Monsieur Ben Vilain...<br /> Cessez de vous goberger avec des termes juridiques dont la signification vous échappe...<br /> Vous, le "sans diplômes" qui a osé venir salir les miens.<br /> J'ai largement en stock de quoi vous faire condamner à me dédommager pour injures à ma vie privée.<br /> Je ne vous crains pas.<br /> Je sais exactement qui vous êtes, vos travers, vos addictions...<br /> Et c'est bien triste tout ça !