Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 880 articles.

Affaire Seznec. Marie-Jeanne Seznec et la propriété de Traou-Nez...

Le mensonge a les jambes courtes.
Proverbe italien.

 

Elle n'était pas la dernière pour mentir la Marie-Jeanne !

Pour témoin...

Ces deux extraits de presse de 1923...

Où elle nous dit tout et n'importe quoi :

 

La Dépêche de Brest du 29 juin 1923 (et non du 26 juin comme l'écrit Claudine Jourdan)

"Il avait vu juste. En effet, après la visite faite à Plourivo, je me décidai. Le prix convenu devait être représenté par les dollars, plus une somme de 35.000 francs."

Et puis...

Ouest-Eclair du 18 juillet 1923

"Pourtant, le domaine de Plourivo ne plaisait pas à Mme Seznec à cause de son isolement et de son caractère sauvage."

Ainsi, peu de jours plus tard, elle raconte que cette propriété ne lui plaisait pas.

Dans L'Ouest-Eclair du 25 juillet 1923 :

"En réalité, dit Mme Seznec, je ne l'étais pas, puisque cette propriété que j'avais déjà visitée en compagnie de mon mari et de M. Quéméneur ne me plaisait pas."

 

Vous constatez, une fois de plus, si besoin en était, que les journalistes de 1923 ont largement donné la parole aux deux époux Seznec...

Qui en ont largement profité pour étaler partout leurs mensonges.

Dans la presse, comme chez les francs-maçons, et comme partout ailleurs ce foutu été 1923...

Il y avait les pro et les anti Seznec.

Mais écrire que la presse était contre Seznec est une totale aberration.

 

Liliane Langellier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article