Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 750 articles.

Affaire Seznec. Guillaume Seznec et le juge Hervé à Saint Brieuc en 1948.

Un menteur est toujours prodigue de serments.
Pierre Corneille.

Affaire Seznec. Guillaume Seznec et le juge Hervé à Saint Brieuc en 1948.

C'est dans Qui ? du 20 juillet 1948.

 

Le juge Hervé a la brillante idée d'emmener Guillaume Seznec déambuler dans Saint Brieuc où il aurait passé la nuit du 13 juin 1923...

 

"Il a fallu attendre vingt-cinq ans : il a fallu attendre le retour de Cayenne pour que Seznec fasse, à travers les rues de Saint-Brieuc, cette promenade que la police lui avait alors refusée. Il a fallu que ce soit lui même, en son obstination farouche de prouver son innocence qui rechercha l'hôtel.

 

C'est en compagnie de M. le juge d'instruction Hervé qu'il l'a fait. Pèlerinage plein d'anxiété, tant de choses peuvent changer en vingt cinq années.

 

Tout à coup, l'homme s'est arrêté et s'est écrié : "C'est là !" L'hôtel s'appelle "Le perroquet vert", il se situe dans la rue des Bouchers. En face se trouve un mur gris, celui de la chapelle d'un couvent.

Arrivé à Saint Brieuc le 12 juin au soir, Seznec y est encore le  13 au matin."

 

Oui, mais....

 

1/ Pensez-vous que Seznec aurait pu oublier un nom aussi rare que "Le perroquet vert" lors de ses auditions devant le juge Campion en 1923 ???

 

2/ la rue des bouchers est actuellement la rue Pierre Le Gorrec.

Rue qui débouche dans la rue Jouallan. Rue où Besseyre des Hortz se trouvait au joli temps de la banque Rolland.

 

 

3/ Notre "très croyant et très pieux" Seznec ne se serait il pas souvenu de la chapelle devant l'hôtel quand il a été interrogé par la police ? 

Oui, précision utile pour situer l'hôtel où il avait soi disant passer la nuit du 12 au 13 juin 1923..

 

"Je ne me souviens plus de son nom. Je n'ai pas fait de fiche d'entrée (NDLR ce qui était obligatoire en juin 1923). Tout ce dont je me souviens, c'est que, devant la fenêtre de ma chambre, il y avait un grand mur gris."

 

"Un hôtel en face d'une chapelle" voilà la bonne réponse qu'aurait dû donner Seznec.

 

Mais..

Menteur un jour, menteur toujours.

 

Liliane Langellier 

 

P.S. Cet article est le 460e article de ce blog Seznec Investigation.

Avec les 271 articles de mon blog La Piste de Lormaye, j'en suis à 731 articles sur l'affaire Seznec.

Et j'approche des 100.000 visiteurs sur ce blog.

Yallah !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article