Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Pour en finir avec la critique systématique...

Au lieu de critiquer, tâche de mieux faire.
Proverbe français

Voilà que notre critiqueur en chef, tellement avide de médire,  en est arrivé à dire tout et son contraire dans un même article...

Reprenons ses sujets de fixettes :

 

1/ Le juge Charles-Victor Hervé 

Le voilà embarqué pour nous chercher qui a bien pu inventer cette histoire de Charles-Victor Hervé chef du service du contre-espionnage français en Bretagne...

"Je suis impardonnable ,les enfants. L’article où il est question des exploits de contre-espionnage du juge Hervé existe. Et Michel Pierre nous en donne les coordonnées et un extrait. Il s’agit de Détective du 26 mars 1931. Mais attention , c’est l’article qui livre ce passé glorieux mais pas celui où il est dit qu’il a lui-même tout inventé."

Et il est tellement fainéant qu'il ne nous joint même pas l'extrait d'article de Gilbert Rougerie que voici :

Et que l'on peut lire en direct ici.

J'ai largement écrit sur Charles-Victor Hervé avec des documents exclusifs que Michel Pierre m'a transmis.

C'est bien évidemment, ce malheureux Hervé qui a bobardisé Gilbert Rougerie.

Bien évidemment...

Circulez….

 

2/ Emile Petitcolas

Qui obsède apparemment notre critiqueur-en-chef...

J'ai écrit tout ce qu'il était possible d'écrire.

Lire ici.

Et j'attends encore une réponse d'un historien des loges de Brest, qui est en vacances actuellement.

A part se mélanger les yeux entre les dates de publication des livres de Denis Langlois et de Denis Seznec :

"Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa,

Je n’ai pas vérifié les dates de publication des bouquins de Seznec, petit fils et de Langlois . J’ai inversé . Honte à moi ! Et ma crédibilité est à zero !

Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa."

Notre malheureux auteur n'a rien pu ajouter de plus à ce que j'avais écrit.

J'ai simplement précisé mes sources.

Car je pense toujours que tout le monde doit pouvoir vérifier mes dires par soi-même.

Quand André Cayatte parle de "l'Association", c'est bien évidemment de la franc-maçonnerie dont il veut parler.

in Wikipédia :

"Elle se décrit, suivant les époques, les pays et les formes, comme une « association essentiellement philosophique et philanthropique »"

Circulez….

 

3/ Le paquebot Edouard Corbière

C'est Marc du Ryez qui a enfoncé le clou :

"Ayant appris par plusieurs articles récents que le caboteur à vapeur Édouard Corbière, qui assurait la liaison entre Morlaix et Le Havre jusqu’en 1915, avait coulé au large de Gallipoli en 1917, je me demandais bien ce que faisait un bateau français dans ce secteur cette année-là. Je connaissais le naufrage du cuirassé français Bouvet le 18 mars 1915, mentionné sur un panneau du cimetière, et il me semblait qu’il était le seul navire français ayant coulé dans le détroit à cette époque. Le 21 mai dernier, Skeptikos a illustré l’un de ses billets mentionnant «  l’apparition répétitive de l’Édouard Corbière dans la baie de Gallipoli  » par une image représentant le «  débarquement de troupes britanniques à Gallipoli pendant le bataille des Dardanelles  », et j’ai décidé de faire des vérifications. J’ai rapidement découvert qu’en réalité, l’Édouard Corbière avait coulé au large de Gallipoli... en Italie. Tous les détails se trouvent sur un forum consacré à la première guerre mondiale. N’ayant été réquisitionné que le 24 juillet 1915, il serait arrivé un peu tard dans la bataille des Dardanelles, de toute façon, et il semble que son service en Méditerranée se soit principalement limité à des traversées entre l’Italie (Gallipoli, Otrante) et la Grèce (Corfou), et qu’il ne soit pas allé au-delà de Salonique (Thessalonique).
 Voilà donc un détail résolu."

Circulez….

………………..

Quand on veut critiquer les autres...

Il faut avoir suffisamment de biscuits pour pouvoir le faire.

Sinon mieux vaut s'abstenir.

Ici, c'est l'arroseur arrosé.

Il en est pathétique à force d'être ridicule.

"La vieillesse est un naufrage" disait de Gaulle en parlant de Pétain...

Et pour notre critiqueur...

Il n'y aura pas de bouée de sauvetage.

 

Liliane Langellier

 

P.S. Lundi 15 juin 2020.

Merci à toutes et à tous pour avoir dépassé les 83.000 visiteurs pour 190.689 pages lues.

P.S.2 Lire sur le blog de Me Denis Langlois :

le début de la longue note que Guillaume Seznec rédigea en septembre 1924 pour son avocat Me Marcel Kahn, en vue du procès de Quimper. 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Faute de combattants , la littérature se ralentie .
Répondre
L
Quatre mots = une faute d'orthographe : "se ralentit" et non "se ralentie"....
Sans compter que l'emploi du mot "littérature" n'est pas approprié.
Je ne sais pas si vous êtes "un aficionado éclairé" mais pendant qu'il y a encore de la lumière, je vous suggère des cours de rattrapage en français.
Je viens de lire que "Superprofs" est aussi à Nantes.
Dites-leur de ma part que vous êtes une urgence absolue.