Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Delangle or not Delangle ?

Le mieux est le mortel ennemi du bien.
Montesquieu

Le Journal du 11 juin 1923

 

Mais si...

Vous savez bien...

Le détective privé de Jean Pouliquen...

Qui accompagne les deux frères lors de leur enquête à Paris le 12 juin...

Signalé, pour la toute première fois, par Bernez Rouz en note de bas de page 87.

Le samedi 13 juin, j'écris sur le blog de Marc du Ryez le commentaire suivant :

"Bonjour à vous…

Vous semblez avoir identifié le fameux "Delangle" qui aurait accompagné Jean Pouliquen et Pierre Quemeneur à Paris…

Alors, ça, c'est très fortiche…

Vous pouvez nous en dire plus ???"

Le dimanche 14 juin à 18 h 39, Marc me répond :

"Chère Liliane, je vais rassembler ce que j'ai sur Delangle dans un petit billet. D'autres pourront peut-être compléter." 

Skeptikos balance l'article suivant sur son blog en date du dimanche 14 juin 2020 (matin ? après-midi ?) :

"Enfin Lolotte, qui sait si bien se servir de Retronews a tout appris sur un certain Delangle et son agence de renseignement où opèrent des ex-inspecteurs. Elle sait maintenant que dans la famille Béjat, minotiers, pseudo Delangle, on se tire des coups de revolver entre frères et maîtresses, on se fait examiner par des vrais flics qui veulent connaître la réalité de vos contrats de location quand on fait dans l’agence immobilière avant de passer du jour au lendemain à l’officine de renseignement. Elle nous a même trouvé une chouette photo de la minoterie à Ivry-sur-Seine. Du fortiche cette recherche."

Intriguée par cet écrit...

Je recherche dès lundi matin 15 juin "DELANGLE" via Geneanet...

Et là...

Je découvre Cyrille Bréjat dit Delangle (et ses frères et sœur):

Je trouve illico que notre ami Thierry Lefebvre a mis la généalogie des Bréjat en ligne (mais je ne sais pas à quelle date ???) :

Pour trouver les articles où Henri Bréjat est cité, il suffit de "Voir aussi les 17 résultats de la bibliothèque"...

Et oui, ce n'est pas plus compliqué que ça !

J'ai soigneusement engrangé le reste des documents...

...…………………...………………...….

Henri Bréjat est né le 28 avril 1878 au 27, rue Boulard, Paris XIVe.

Chez les Delangle (???) dont un certain Cyrille est témoin de la naissance.

Il est le petit dernier d'une fratrie de 6 enfants.

Ses deux frères aînés Léon et Georges, et sa soeur Marthe sont nés dans l'Yonne.

Cyrille, lui, est né à Maisons Alfort.

Et Alfred à Paris XIIIe.

 

Henri, le petit dernier est né à Paris XIVe.

Témoin : Cyrille Delangle, 41 ans, courtier en grains, habitant également 27, rue Boulard.

 

De la classe 1898....

Il sera dispensé de l'armée (lire R.M. en annexe).

En 1898, il est employé de commerce et réside alors 2, rue Giffard dans le XIIIe.

Il y a un Henri Bréjat commis aux écritures en Indochine de 1896 à 1909, est-ce le même qui aurait trafiqué sa date de naissance ?

 

En mai 1912, il a des soucis avec la police.

Il se marie tardivement le 14 octobre 1922 avec Anna Pax..

 

9e arrondissement. Quartier du Faubourg-Montmartre.

Il meurt le 24 juillet 1925.

Recensement rue Cadet 1926

La famille Bréjat est originaire de l'Yonne, de Villeneuve-L'Archevêque...

Pourquoi doit-on brusquement passer par la Lorraine ?

En 1926, Pauline Viot-Bréjat a 86 ans (elle est née le 16 décembre 1840 à Flacy dans l'Yonne).

…………………….....

Oui, moi aussi, j'aurais pu vous en parler dès le lundi 15 juin de la famille Bréjat...

Mais, même si je ne me prétends pas "historienne",  je suis très très occupée sur mon blog "Chez Jeannette Fleurs" avec les 80 ans de "L'étrange défaite" de Marc Bloch...

Et je reste prudente.

Ce matin 16 juin, je découvre l'article de Marc du Ryez posté le 15 juin (très très tard) ou le 16 juin (très très tôt) :

Le détective privé Delangle.

 

Comment peut-il affirmer que Jean Pouliquen lisait Le Journal ?????????????

Et justement dans le train de 20 h 40 pour Paris ??????????

Ecrire cela c'est discréditer tout le (long) discours qui précède comme celui qui suit.

Peut-on me dire pourquoi notre Jean Pouliquen, tellement méfiant de nature, aurait demandé de l'aide à un homme déclaré irresponsable ???

Le Journal du 7 et 29 août 1915

Ce que j'essaye de vous dire...

C'est que l'affaire Seznec est devenue un infect concours de mâles pour savoir "qui aura la plus grosse"...

Tous les moyens sont bons...

Pour écraser l'adversaire.

Pour des raisons physiques évidentes...

Je ne peux pas me permettre de concourir avec ces messieurs...

Mais, dans le cas présent, je dois reconnaître que...

, c'est Skeptikos qui a décroché le pompon.

 

Liliane Langellier

 

 

P.S. Seznek/SaintOp vient de s'exprimer sur le cas Delangle...

Avec une chute de papier géniale évoquant Charles Dumont.

Lire :

… l'ami Delangle ou la preuve par Gallica

 

 

P.S. 2 Les 120 lignes de commentaires qu'a écrites Marc du Ryez pour nous prouver qu'il a raison... Ne changeront rien à l'affaire.

Personne ne peut affirmer à ce jour qu'Henri Bréjat est bel et bien le Delangle de Pouliquen. Dont nous ignorons tous le prénom.

Et puis...

Le 13 octobre 2015, Thierry Lefebvre nous avait parlé d'un certain "DELANGE" sur J.A.C.

Journal Officiel du 5 mai 1921

Delange avait épousé une Morlaisienne.

 

P.S. 3 Pour les témoins de survie...

Ne perdez pas votre temps chez Skeptikos...

Qui écrit tout et son contraire :

Après avoir critiqué Bertrand Vilain, il loue désormais son travail à qui veut l'entendre...

Après avoir traité les petits-fils et leur "version Petit-Guillaume" de fous furieux, maintenant il y adhère..

Après avoir durement critiqué la psy Claudine Jourdan, maintenant il copine avec.

Tout et son contraire, je vous dis.

Alors...

Allez donc plutôt lire le travail du brillant universitaire Alain Delame en date du 18 octobre 2019 :

Retour sur les témoins de survie

 

Les commentaires empressés de ses deux laquais : la brillante autrice psy et le petit péteux, seul membre du Centre  de Recherche Historique du Léon, ne changeront rien à l'affaire.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article