Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 680 articles.

Jeudi 27 février 2020. Michel Pierre à Morlaix, c'est ce soir !

Voilà qui fait du bien de revenir à l'essentiel…

Après avoir trempouillé dans les archives du F.B.I. et les livraisons de l'A.R.A.

A lire ce matin notre dernier auteur, ses chevilles ont vraiment explosé (Merci, Marc, pour l'image).

Par contre, avec Michel, on a, face à nous, un historien grand teint.

Aimable, humble et posé.

Tout le contraire du ludion de Saint-Eloy.

Voici l'article de Ouest-France qui est paru hier.

Morlaix. L’historien Michel Pierre en dédicace cette semaine

L’historien Michel Pierre sera jeudi à la MJC et samedi à la librairie Dialoguespour dédicacer son livre L’impossible innocence : Histoire de l’affaire Seznec.

La librairie Dialogues s’associe avec la MJC en invitant l’historien Michel Pierre. Agrégé d’histoire, spécialiste d’histoire pénale, il étudie l’affaire Seznec depuis 2001 et vient de sortir un livre intitulé L’impossible innocence : Histoire de l’affaire Seznec, paru chez Tallendier.

Michel Pierre sera jeudi, à 18 h, à la MJC pour une projection d’un film d’archives afin d’expliquer au public le processus de transformation d’un fait divers presque banal en « affaire du siècle ». « L’idée est de projeter l’émission de 1967, Cinq colonnes à la une, menée par le chroniqueur judiciaire Frédéric Pottecher. En reprenant tous les éléments, enquêtes policières, instruction, procès d’assises, on s’aperçoit que tout s’est déroulé avec beaucoup de scrupules et de rigueur. »

« Un livre d’histoire »

Michel Pierre s’appuie sur différentes archives trouvées dans la presse de l’époque et sur le terrain. Il a eu accès à des documents uniques, comme la lettre des descendants de Quéméneur, et a rencontré le principal représentant de la parentèle Quéméneur dont on avait fini par oublier l’existence.

« Affirmer que l’enquête a été bâclée et que Guillaume Seznec a été victime d’une machination policière ou d’une condamnation cachant une affaire d’État relève d’une totale affabulation. » Pour l’historien, les charges contre Seznec étaient graves, concordantes, précises et écrasantes. « Mon ouvrage est un livre d’histoire, qui, après avoir rappelé les faits, tente de comprendre comment naît une fable, une folie médiatique. Ce qui est fascinant, c’est de voir qu’à chaque fois qu’une hypothèse s’effondre, une autre surgit. » Tout aussi passionnant est le fait de comprendre par quels mécanismes l’opinion publique a fini par être convaincue, dans sa très grande majorité, de l’innocence de Seznec sans rien connaître des faits. « Le plus intéressant dans cette histoire tient à son mélange de complotisme, de fabrication de fausses informations, d’emportement populaire, de méconnaissance du dossier et de paresse intellectuelle. » Si Michel Pierre trouve tout à fait honorable l’engagement de la famille Seznec dans une œuvre de réhabilitation de Guillaume Seznec, il critique les ouvrages de Denis Seznec. « Ils me semblent hélas trop parsemés d’erreurs, d’approximations et d’inventions historiques pour contrebalancer d’autres études sérieuses sur le sujet. »

 

Jeudi 27 février 2020, à 18 h, à la maison des jeunes et de la culture, et samedi 29 février, à 10 h 30, à la librairie Dialogues.

P.S. J'ai partagé cet article, dès potron-minet, sur Twitter, Facebook et La Fabrique de l'Histoire.

Et il a beaucoup plu.

Jeudi 27 février 2020. Michel Pierre à Morlaix, c'est ce soir !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article