Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 750 articles.

Affaire Seznec : attention aux fake news !

"Les injures atroces n'ont jamais fait de tort
qu'à ceux qui les ont dites."
Voltaire

L'affaire Seznec en est pourrie...

De fake news.

La dernière en date n'est pas piquée des hannetons.

Rappel des faits (mere facts).

"Voilà que Bertrand Vilain, notre "brocanteur finistérien à l'international", nous fait subir un suspens haletant avec un document très très exclusif trouvé "dans une armoire métallique" (sic)

"Nous allons annoncer d'ici quelques semaines un total bouleversement dans l'affaire Seznec. Il ne s'agit pas du nième rebondissement avec le témoignage d'une personne centenaire qui croit se souvenir de quelque chose. Il ne s'agit pas non plus d'une nouvelle hypothèse reposant sur une chaine de nouvelles hypothèses.

Mon activité de brocanteur Finistérien à l'international m'a permis de découvrir un lot d'archives oublié qui sommeillait au fond d'une armoire métallique. Ce lot explique des choses qui se sont passées à Paris et ailleurs entre février et juin 1923. Ces archives sont inconnues et elles n'ont jamais été exploitées.
 

C'est toute notre compréhension de l'affaire Seznec qui va être modifiée. Tous ceux qui avaient des certitudes, moi le premier mais aussi la justice, vont être forcés de revoir leur jugement."

 

Rien que ça !!!!!!!!!!!!!!!!!

Et il nous montre la "List or Manifest of Aliens Employed on the Vessel as Members of the Crew" 

Traduction : "Liste ou manifeste des étrangers employés sur le navire en tant que membres de l'équipage".

La liste concerne un seul navire.

Le paquebot "Le Paris" sur la ligne Le Havre/New York.

 

C'est une liste de passagers arrivés à Ellis Island le 2 juin 1923 en provenance du Havre...

Documents jamais divulgués (peut-être) mais accessibles sur internet via Family Search.. 

Le Quemeneur qui figure sur la liste est âgé de 39 ans en 1923 soit né en 1884...

Et notre Pierrot à nous était né le 19 août 1877 #etoui

De plus, il mesurait 1 m 57 et celui-là mesure 1 m 74.

Enfin, pour l'état civil, son nom s'orthographiait "Quemener".

Et vous pensez que la police française n'aurait pas vérifié tout ça en juin 1923 ????

Je n'ai pas trouvé ça toute seule...

Je remercie donc ici les deux comparses qui m'ont aidée.

Je ne les cite pas en nom pour ne pas les soumettre à la vindicte de Vilain.

A quand des fouilles au milieu de l'Atlantique dès fois que Quémeneur soit tombé à la mer ???

Le paquebot Le Paris

En ce qui concerne les évêques dans l'affaire Seznec, et plus particulièrement Mgr Adolphe Duparc...

 

 

Lire ici mes deux articles très complets des 9 et 16 mai 2018

Un de mes amis proches est le trésorier de l'évêque de Chartres, et, malgré toutes ses démarches, il n'a pas pu accéder à des archives prouvant (ou pas) que Guillaume Seznec aurait remis des dollars or à Mgr Adolphe Duparc.

J'ai vérifié par moi-même et voilà la réponse des Archives du Diocèse de Quimper et Léon :

"bien reçu votre demande. Je n’ai trouvé aucun document référencé qui faisait allusion

à Guillaume Seznec ou à un membre de sa famille.

 

D'ailleurs, très peu d’archives comptables et financières ont été conservées sur la période

je n’y ai trouvé aucun article susceptible de vous intéresser."

 

Ce n'est pas de collectionner les cartes postales d'Adolphe Duparc, trouvées lors des débarras des maisons à vendre, qui va nous permettre de savoir si oui ou non Guillaume Seznec a remis des dollars or à l'évêque pour payer l'éducation de ses enfants.

 

Soyez donc très prudents dans vos lectures !

 

 

Liliane Langellier

"Les injures atroces n'ont jamais fait de tort
qu'à ceux qui les ont dites."
Voltaire

 

P.S. Article de Tanguy Homery dans Ouest-France annonçant la conférence de Quimper du Black Friday.

"Deux versions

À Quimper, le 29 novembre, deux auteurs défendront des versions qui s’opposent. Anne-Sophie Martin, journaliste, défend dans son livre la thèse selon laquelle c’est Marie-Jeanne Seznec, la femme du coupable n° 1, qui aurait tué Pierre Quémeneur, alors qu’il tentait de l’agresser.

L’historien Michel Pierre assure, lui, que Guillaume Seznec serait bien le coupable. Il base son argumentaire sur un travail de recherches historiques, publié cette année dans un livre.

Les échanges seront animés par le journaliste Bernez Rouz, lui aussi auteur d’un livre sur cette affaire controversée."

 

P.S. 2 Merci à toutes et à tous pour les bons chiffres de cette première quinzaine de novembre sur ce blog.

On a dépassé les 59.000 visiteurs !

 

Affaire Seznec : attention aux fake news !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article