Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 750 articles.

Affaire Seznec : Michel Pierre dans Le Télégramme

« Il y a bien un droit du plus sage, mais non pas un droit du plus fort. »
La Rochefoucauld

Un article d'Hervé Chambonnière dans Le Télégramme du lundi 28 octobre 2019.
 
 
Seznec. Coupable, selon un historien
 

Un livre de plus sur l’affaire Seznec. Celui d’un agrégé d’histoire, Michel Pierre, qui reprend l’affaire depuis ses débuts, et décrypte notamment comment « le mythe de l’innocence » de Seznec est façonné depuis plus d’un demi-siècle.

« Près d’un siècle de folie médiatique autour de l’affaire Seznec ». Tel est l’un des thèmes abordés par Michel Pierre, agrégé d’histoire, qui s’est penché sur « le plus long roman-feuilleton de l’histoire judiciaire de France ». Son livre prétend mettre un terme à cette affaire née en mai 1923, entre Morlaix et Paris. Il en reprend le fil, et démonte une à une, de manière pas toujours très convaincante, les différentes pistes jusqu’alors évoquées. Pour conclure : « Et comme rien n’est venu contredire le verdict (de la cour d’assises de Quimper, en 1924, NDLR), il faut bien en revenir à la seule certitude qui vaille : celle de la culpabilité ».

 

« Fabrique à mensonges »

 

Selon Michel Pierre, Guillaume Seznec n’a été victime « ni d’une erreur judiciaire, ni d’une affaire d’État, ni d’une machination policière ». « Tout a été fait pour persuader l’opinion publique de l’innocence du condamné », assène-t-il. Et pour Michel Pierre, cette innocence-là est tout simplement « impossible ». L’auteur décrypte comment « la fabrique à mensonges » s’est mise en place, à la fin des années 1940 : livres, articles de presse, conférences, films, pièce de théâtre, pétitions, prétendus témoignages clés arrachés à des vieillards séniles ou à des personnes malades, innombrables soutiens de stars du show-biz (de Catherine Deneuve à Yves Montand en passant par Guy Bedos et les Tri Yann), de politiques et élus de tous bords, de figures des médias, de scientifiques, d’avocats… « et même l’abbé Pierre ».

 

La légende Seznec

 

Michel Pierre raconte, selon lui, comment Denis Le Her-Seznec a façonné un destin légendaire à son aïeul, « ajoutant des épisodes à sa vie, inventant au besoin un événement, adoptant le vieux principe qu’un mensonge répété à l’infini devient une vérité ». C’est ce qu’il avouera, selon lui, à son ancien avocat Denis Langlois, à l’issue d’une émission TV : « Comme ils ont repris l’information à leur compte, elle est devenue maintenant une vérité » (grâce du général de Gaulle, condamnation aux travaux forcés à une voix près, révision rejetée à deux ou trois voix près…). Michel Pierre égratigne ceux « qui ne vérifient pas les dires » du petit-fils. Dommage que l’auteur n’ait pas eu une lecture plus assidue du Télégramme. Il aurait sans peine trouvé, au cours de ces quinze dernières années, des articles démontant les subterfuges que lui-même évoque dans son livre.

Histoire de l’affaire Seznec : l’impossible innocence (Ed Tallandier, 316 pages ; 19,90 €).

 

………………………..

Quelques égratignures au passage (et oui, "Chambo" est de la bande à Vilain) :

- "Un livre de plus sur l'affaire Seznec"

Et oui, et celui-là sera dans le trio de tête : Rouz/Langlois/Pierre.

Qu'on se le dise !

- "Il en reprend le fil, et démonte une à une, de manière pas toujours très convaincante, les différentes pistes jusqu’alors évoquées."

Il lui faut quoi pour être convaincu ???

Du mauvais Anne-Sophie Martin ???

On a les potes qu'on mérite.

- "Michel Pierre égratigne ceux « qui ne vérifient pas les dires » du petit-fils. Dommage que l’auteur n’ait pas eu une lecture plus assidue du Télégramme. Il aurait sans peine trouvé, au cours de ces quinze dernières années, des articles démontant les subterfuges que lui-même évoque dans son livre."

Et oui, Le Télégramme pour unique bible.

C'est sans doute oublier le ridicule d'avoir participé "en exclusivité" aux fouilles privées morlaisiennes de fin février 2018...

Et s'être ridiculisé "en direct" devant tous les médias…

Avec un os de veau !

Un peu d'humilité serait donc de mise !

Liliane Langellier

 

P.S. Comme les aficionados ont pu le remarquer, pas d'émission sur Seznec dans 13 h 15 le dimanche. Remplacée par l'actualité Sophie Le Tan.

Faut pas désespérer, on y aura encore droit un jour ou l'autre...

 

P.S.2 : Jean-Yves Seznec ne vaut pas mieux que son cher cousin Denis. 

Il me téléphonait (et oui, c'est toujours lui qui m'a passé environ 20 coups de fil) pendant des heures et me baratinait pour en apprendre plus sur l'affaire…

Et, pour faire le ké-ké, il refilait toutes mes infos en direct à Anne-Sophie Martin #vomir

Exemple du pardon de Plomodiern comme lieu du serment qu'elle a rajouté in extremis à son chef d'œuvre.

 

P.S. 3 Sur ce blog "Seznec Investigation", une quarantaine de commentaires haineux de Vilain and Co en deux mois.

 

 
Affaire Seznec : Michel Pierre dans Le Télégramme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article