Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Denis Seznec a gagné haut la main !

"On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte ; et l'on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère."
Denis Diderot

Quand on voit la différence de mobilisation entre la conférence de Denis Seznec à Gueltas en avril dernier, et celle de Michel Pierre hier soir….

Il me vient une pensée que je vous partage.

Dans son parcours du combattant pour réhabiliter son grand-père, Denis Seznec a gagné haut la main !

Oui, Denis Seznec a bien joué !

Vraiment bien joué.

C'était malin...

Très malin.

Il faut quand même lui reconnaître sa ténacité : 1.500 conférences pour dire aux Français que son grand-père était innocent.

Et ils l'ont cru.

Les Bretons en première place.

Retour sur une opération de communication unique en son genre.

……………………...

Bien sûr, il a été biberonné à l'innocence de l'aïeul par sa mère Jeanne.

Sans oublier l'ombre diabolique du pater familias, le grand menteur François Le Her.

Mais lui, Denis, il a fait plus, plus haut et plus loin.

Il a martelé à travers tout l'hexagone ses mensonges répétitifs.

Il les a peu à peu introduit dans son discours en conférence.

Il les a écrits dans les différentes éditions de son ouvrage "Nous, les Seznec".

Et les Français ont tout gobé.

Sans jamais se révolter.

Car il allait dans leur sens.

Il les caressait dans le sens du poil.

Et leur servait la soupe qu'ils aimaient.

Prenons quelques exemples :

 

1/ La grâce du bagnard Seznec par le président de Gaulle

Du pipeau.

Oui, peut-être, mais les Français, même d'opposition, sont viscéralement gaullistes.

Pas grave que l'aïeul n'ait jamais été gracié par le général...

Et seulement rapatrié quand le bagne de Cayenne a fermé.

C'est cette grâce-là qui restera dans les mémoires.

Et oui, si de Gaulle lui-même l'a gracié, c'est qu'il était vraiment innocent.

Lire sur le blog La Piste de Lormaye "Non, de Gaulle n'a jamais gracié Guillaume"

Dans ses délires avec les présidents, il ne faut pas passer sous silence l'appel à Jacques Chirac.

Ici aussi même topo : "Si le président lui-même…."

 

2/ Pierre Bonny, le policier félon

Les Français adorent critiquer leur police.

Alors, vous pensez bien...

Qu'importe si, dans l'affaire Seznec, on parle d'un Bonny de 1923 et non de celui de 1944.

Et que le fameux Bonny n'ait rédigé que quelques procès-verbaux lors de l'enquête…

Lire l'article d'Alain Delame : "Pour en finir avec l'inspecteur Bonny"

Le mensonge est solide.

Et bien ancré.

Idem pour le complot de la justice...

Là aussi, c'est l'un des sujets privilégiés des Français !

 

3/ Seznec, le Dreyfus des Bretons.

Je vous suggère de lire "Dreyfus et Seznec même combat, oui mais non."

toujours de notre ami Alain Delame.

Pour l'avoir vécu en direct, en 2005, au Palais de Justice de Paris avec la folie des drapeaux bretons et des bombardes...

Cette affaire est devenue emblématique de la Bretagne persécutée par le pouvoir central parisien.

Et là, les Bretons se trompent de lutte !

 

4/ Le complot national et international

Avec en tête : le complot des Francs-Maçons.

Sauf que...

Emile Petitcolas, Charles Huzo, Charles-Victor Hervé, Maurice Privat, grands défenseurs de Seznec étaient maçons.

Lire : Les Francs-Maçons dans l'affaire Seznec

Depuis Léo Taxil, la pensée anti-maçonnique est très implantée en France.

Les catholiques, surtout les tradis d'extrême droite hurlent à Satan...

La famille Seznec a toujours flirté avec les avocats d'extrême-droite.

De Biaggi à Collard, en passant par Moro-Giafferi.

On peut y ajouter le complot des Soviets (le couteau entre les dents)…

Denis Seznec voit même un complot dans la mort de Guillaume Seznec, tout simplement renversé au carrefour des Gobelins par une camionnette.

Les Français adorent les histoires de complots.

Dans toutes les classes de la société.

Des ultras de la Fraternité Saint Pie X (cf le prêtre hurlant à Gueltas) aux gilets jaunes avec leur grand benêt de Maxime Nicole.

.Alors, là, pour le coup, ils sont servis !

 

5/ Faire pleurer Margot avec le tragique destin des femmes de sa famille.

Même s'il faut reconnaître que les vies de Marie-Jeanne et de Jeanne Seznec n'ont pas été "a piece of cake", il y a de nombreuses familles qui pourraient nous sortir de mêmes exemples.

Pour elles, c'est hélas, la conséquence logique du procès de 1924.

Ma grand-mère Deleporte a fait partie, elle, des populations déplacées de Roubaix par les Allemands en 1916.

Elle avait tout perdu : la maison, l'imprimerie...

Tandis que mon grand-père, lui, se battait à Verdun.

Lire : "L'étiquette rose".

Alors que Guillaume Seznec, lui, était un planqué.

Bien planqué.

Il n'a jamais gardé de poudrerie à Ouessant.

Et était bel et bien un profiteur de guerre.

Il suffit de penser aux bagnoles et aux stocks de couvertures retrouvés à Traon ar Velin lors des fouilles successives de juillet 1923..

Non, Marie-Jeanne n'a jamais eu à trembler pour un époux croupissant dans une tranchée de la Meuse.

………………….

Voilà, pour moi, les principaux mensonges qui flattent les Français.

Et peut expliquer leur engouement pour  la version de ce petit fils-là.

Il y en a, bien sûr, bien d'autres.

Denis Seznec lui-même sait qu'il manipule l'opinion publique.

Ne l'a-t-il pas pondu à Me Denis Langlois (en page 220 de Michel Pierre) :

"Denis Le Her adopte alors le vieux principe qu'un mensonge répété à l'infini devient une vérité. Il l'avoue ingénument à l'issue de l'émission : "Comme ils ont repris l'information à leur compte, elle est devenue maintenant une vérité.""

L'image de ce Petit-Fils Premier tout puissant est encore bien ancrée.

Et la statue du commandeur n'est pas près d'être déboulonnée.

Souvenez-vous...

Qui appelle Anne-Sophie Martin quand, pendant 15 minutes, l'équipe des Pieds Nickelés sont persuadés d'avoir trouvé un os de Pierre Quémeneur dans les fouilles de Traon-ar-Velin.

Fin février 2018.

Mais Denis Seznec, bien sûr !

A méditer.

Liliane Langellier

 

P.S. Denis Seznec revient à Etel (chez Thierry Sutter, of course) le samedi 19 octobre à 14 heures au Musée des Thoniers.

Pour commenter les derniers événements de l'affaire.

Et notamment sur le témoignage de Mme Morand.

 

 

 

P.S. 2 Prochaines présentations/interventions de Michel Pierre :
 
Librairie Mollat, Bordeaux le jeudi 17 octobre.
 
Musée Ernest Cognacq à Saint-Martin-de-Ré le 30 octobre.
 
Salon du livre de Brive les 8/9 novembre.
 
Salon du livre judiciaire, Paris le 7 décembre.
 
BILIPO, Paris, le 14 décembre.
 
Et sans doute Quimper et Morlaix bientôt.

 

Denis Seznec in Corse Matin.

Denis Seznec in Corse Matin.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Oui, selon Ouest-France, "une cinquantaine de personnes" assistaient à la conférence de Michel Pierre, contre 300 pour Denis Seznec.
300 à 50 : "y a pas photo".
Sauf que l'affaire Seznec n'est pas une compétition sportive...
Et l'on est loin des auditoires (payants) des années 1950 (cf. le chapitre "Une folie médiatique" du livre de Michel Pierre).
Et, en 2019, les Français (dans leur ensemble) auraient-ils tous "gobé" les élucubrations de Petit-Fils Premier ? Je n'en suis pas sûr.
Reste, évidemment, le type de manipulation dont il est capable, par exemple l'incroyable aveu fait à Denis Langlois : "Comme ils ont repris l'information à leur compte, elle est devenue maintenant une vérité." De même que son appréciation des propos de Jean-Yves et de Gabriel : "ce n'est pas sérieux, et pour une révision, c'est râpé", mais l'essentiel est que l'opinion soit convaincue. Il ment, et en fait une "vérité"; il ne croit pas ses cousins, mais se félicite que "l'opinion" leur prête attention...

PS. Il ne faut peut-être pas renvoyer la famille Seznec vers des avocats "d'extrême-droite"
De Moro-Giafferri, s'il a été "proche des milieux bonapartistes" lorsqu'il était étudiant, fut ensuite un "républicain-socialiste" (parti qui est généralement défini comme situé entre la SFIO, réputée marxiste, et les radicaux), donc, de centre-gauche Et il a participé au "contre-procès" de Londres à la suite de l'incendie du Reichstag, empêché qu'il était d'aller directement défendre Dimitrov à Berlin, car il ne parlait pas allemand
Pour Biaggi, oui, c'est évident
Pour Collard, qui n'a jamais défendu lui-même la famille en tant qu'avocat, c'est un peu plus compliqué
Membre du Parti socialiste jusqu'en 1992, et du MRAP jusqu'en 1990. Puis la dérive "mariniste" que l'on sait...
Et Collard, selon Wikipedia, est franc-maçon (Grande Loge de France, puis Grande Loge Nationale de France, ce qui n'était certainement pas l'obédience d'Emile Petitcolas, par exemple...)

Alain
Répondre
L
Cher Alain…
Avec mes excuses pour la publication tardive de votre commentaire, mais Overblog a quelques soucis…
Pour Collard, je parlais là de la fréquentation de Denis Seznec. Qui est lui-même d'extrême droite. Rappelez-vous, il a "emprunté" le fichier des adhérents de "France Justice" pour envoyer d'immondes messages racistes sous le nom de "Zorro". J'en ai encore quelques-uns en stock…
Pour les fans de Denis Seznec, ce sont des gens qui ne réfléchissent pas plus loin que le bout de leur nez.
Mais c'est hélas, trois fois hélas, la grande majorité.
Reste ce que nous pouvons faire à notre niveau : dire la ou les vérités.
Que chacun s'y emploie donc !