Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Comment Anne-Sophie Martin a-t-elle débarqué sur l'affaire Seznec ?

Journalisme. La névrose du scoop.
Pierre Assouline

Oui, comment la grande journaliste a-t-elle débarqué sur le scoop des fouilles  à Morlaix ?

J'ai remarqué sa dédicace en exergue de son livre qui m'a intriguée :

"Greetings to you, ma Véronique de Bretagne, forever."

Et, elle, elle nous dit quoi dans son chef d'œuvre :

"Le 5 décembre 2017, je suis devant mon ordinateur hors d'âge, que je dois d'urgence aller faire réparer. Je fais un petit tour d'horizon de l'actualité et découvre qu'il y a du nouveau concernant Seznec. Sans doute une broutille. Quelques minutes encore, juste le temps de voir ce qui pourrait bouger encore dans l'Affaire du siècle. «Cette piste que la justice néglige», titre Le Télégramme de Brest. Une telle interpellation en forme de mise en cause me semble pour le moins audacieuse. Premier réflexe, si c'est la centième piste en forme d'impasse, on comprend aisément la prudence, voire la réticence, du procureur de Bretagne qui détient l'initiative des poursuites. Deuxième réaction, le chroniqueur judiciaire est bien placé pour savoir qu'une vérité judiciaire n'est qu'une version officielle mais pas nécessairement intangible. Alors, pourquoi ne pas imaginer en effet une frilosité toute corporatiste? Troisième étape, poussons donc plus loin la lecture, cela n'engage à rien. Mais j'ai remarqué que, parfois, dans ce métier, le déclic pouvait venir d'un simple mais irrépressible coup d'œil ou de menton. Et si c'était vrai ?" 

(…………..)

Et là, il faut bien reconnaître que j'ai raté quelques trains. La piste négligée par la justice, selon Hervé Chambonnière du Télégramme, récent membre de notre vénérable Association de la presse judiciaire, et donc a priori sérieux et professionnel, est celle que Denis Langlois, un ancien avocat de la famille Seznec (1976-1990), a soutenue dans un livre… sorti en février 2015. Pas vraiment une information de dernière minute. Et que plaidait-il dans Pour en finir avec l'affaire Seznec? Que le meurtre n'avait pas eu lieu à Houdan, mais à Morlaix, dans la maison familiale des Seznec. Me Denis Langlois, à la carrière impressionnante et incontestable, avocat de la Ligue des droits de l'homme, militant-plaideur pour justes causes, souvent de gauche, souvent humaines et humanistes, universalistes, a décidé, arguant de son âge, de se défaire d'un lourd poids en faisant, avec sérénité et selon ce que sa conscience lui dictait, des révélations."

…………………………….

Comme le reste du bouquin, cette affirmation est un fake.

Vous imaginez une journaliste de France 2 TV envoyée spéciale pour faire un reportage sur des fouilles privées à Morlaix ?

Des fouilles privées ?

A Morlaix ?

Mais…..

Mme Martin n'appartient pas à France 2 TV.

Elle est pigiste, oui, à son compte.

Ce qui n'est guère facile, je le reconnais, car il faut batailler pour gagner sa croûte.

Mais ce qui ne justifie pas tous les moyens.

Et certainement pas le pillage de mon blog.

Sans m'avoir jamais citée.

Elle a vendu le scoop. Et Delahousse aurait dû être plus vigilant.

By the way, il y a une Véronique Le Roux  qui a bossé, elle, pour France 3 Normandie. 

Où elle a été productrice.

De 1997 à 2001.

Serait-ce l'épouse de Bernez Rouz (Bernard Le Roux) ?

Et puis, Anne-Sophie Martin est normande.

Et tout le monde se connaît dans ce petit monde de l'audiovisuel de province.

Donc ASM a été appelée pour faire le job, via Bernez Rouz.

Et elle a fait le job.

Mais le talent, ça ne s'invente pas.

On l'a ou on l'a pas.

Dans son mauvais roman de gare, elle nous a écrit 20 pages sur l'événement morlaisien des fouilles.

De la page 119 à la page 138.

Avec, entre ces pages, la photo-vignette du manoir de Traou-Nez (???)

A mourir de rire.

Extraits :

"Observons la maison Seznec à l'abandon, si calme et ordinaire, qui semble faire partie du décor depuis toujours à l'ombre de l'imposante scierie. Aura-t-elle des secrets à livrer ? Impossible de réprimer un petit frisson. Et si nous vivions là l'aube d'un grand jour."

(…)

"Les bénévoles arrivent. Bonjour, bonjour. Une douzaine d'hommes ont répondu à l'appel de Bertrand Vilain dans Le Télégramme : la justice ne veut pas rouvrir l'affaire Seznec et les plaies profondes au cœur de la Bretagne ? Les Bretons s'en chargeront !"

Non, non, c'est pas tout à fait ça.

Dans Le Télégramme du 20 Février 2018, on peut lire :

« Personne n’est jamais allé vérifier ce qu’il y avait à l’intérieur. Il faut en avoir le cœur net. » Vendredi dernier, ancienne demeure des époux Seznec, à Traon ar Velin. Devant ce qu’il pense être un ancien cellier muré puis rebouché avec de la terre, Bertrand Vilain dégage les ronces et les lierres qui ont envahi ce lieu aujourd’hui à l'abandon. 

C’est là précisément, et dans l’appentis contigu, qu’il procédera prochainement à des fouilles privées."

Il a décidé de faire ça avec ses potes.

Il n'a jamais appelé publiquement des aides pour ces fouilles via Le Télégramme.
 
En page 127, on a même droit à la comparaison de ces fouilles avec celles de la grotte de Lascaux.
 
Si, si….
 
On apprend là que la grande journaliste qui bouffe à tous les râteliers, a filé téléphoner à Denis Seznec pour lui dire (un peu vite) qu'on venait de trouver un os humain à Morlaix.
 
"J'en profite pour appeler Denis Seznec à Paris. Est-il déjà au courant de l'incroyable rebondissement, lui qui en a connu tant en quarante ans ? (…) Nous plaisantons encore un peu, mais je ne veux pas le gêner plus longtemps, car ce doit être un vertige abyssal, presque une épreuve supplémentaire, de découvrir la vérité toute nue et toute simple, après un combat titanesque comme le sien.  Toute une vie à se tromper de vérité !"
 
On poursuit la lecture….
 
"Nous prenons quelques images, mais nous sommes un peu fourbus de ces longues heures passées le nez dans la terre et les pierres, et de cette journée si riche en découvertes. Bertrand Vilain me glisse un mot qu'il pense gentil : "Tu vois, tu as du flair, ce n'est pas comme les autres ! Tu es arrivée pile au bon moment. Nous avons enfin trouvé la vérité !"
 
No comment.
 
J'ai bien lu en page 119 que les cars de CNN étaient rangés devant l'ancienne scierie :
 
"D'accord, c'est jour J pour l'affaire du siècle, mais on ne s'attendait pas à voir les cars de CNN devant l'ancienne scierie…………."
 
Hervé Chambonnière en message privé sur Twitter :
 
De mémoire, nous étions quatre médias présents le matin de ces fouilles (AFP, Ouest-France, France3 et Le Télégramme)…"

Anne-Sophie Martin doit avoir un sacré problème (ne me demandez pas lequel, je ne suis pas psy)...
 
Peut-être ce besoin de reconnaissance qui ronge tant Bertrand Vilain ?
 
Et oui, les deux font la paire.
 
En page 134 :
 
"Comment ne pas, pour mes dernières heures à l'ombre du viaduc, songer à la "vérité des voisins et des ouvriers de Morlaix", si chère à Yvon Le Saoût ? (NDLR Oui, les délires des voisins jaloux des Seznec) Le corps de Pierre Quémeneur "passé dans la  locomobile" comme ils disent…."
 
 
Maurice Coriem in Police Magazine. Tome 61. 1932.
Les voisins de Seznec étaient tous obsédés par l'affaire Landru (+ 25/2/1922)
 
…………………………..
 
J'ai toujours été intriguée par la participation de Bernez Rouz à une telle farce grotesque.
 
Serait-ce donc copinage sans frontières ?
 
A suivre...
 
Pour moi..
 
C'est sûr, je vais avoir recours à un huissier de justice et à mon avocat.
 
Et l'attaquer pour plagiat.
 
"Le plagiat est considéré comme la copie d'une oeuvre, que l'on s'approprie sans en désigner la source. ( exemple de source: les noms et prénoms de l’auteur, référence d’un livre ou d’un site internet).
La lettre et l'esprit de l'auteur sont alors recopiés sans autorisation de l'auteur.
Le plagiat porte atteinte au droit d'auteur, et c'est en ce sens qu'il est interdit par la loi, le plagieur s'expose à des poursuites pour délit de contrefaçon (les peines encourues allant jusqu'à 3 ans de prison et 300000€ d'amende)."

 
 
Liliane Langellier
 
 
 
P.S. La mauvaise émission d'Anne-Sophie Martin...
 
 
Comme vous pourrez le constater, point n'est question ici du pardon de Plomodiern et du Menez Hom. Que Mme Martin a totalement piqué sur mon blog.
 
Pour moi, je crois que Petit Guillaume a bien dit ce "secret" à ses deux fils, Jean-Yves et Gabriel. Mais rien ne vient prouver cette hypothèse.
 
Et il aurait pu inventer tout ça pour blanchir son père.
 
Et pour se mettre en valeur face à Jeanne Seznec.
 
Visionnez ce reportage, et, avec un an et demi d'espace temps, vous saurez exactement quoi penser.
 
Et vous pourrez entendre Anne-Sophie Martin nous affirmer effrontément qu'il n'y avait jamais eu de fouilles à Morlaix !!!
 
C'est ça la téloche, coco !
 
 

 

P.S. 2 Pour vous aérer un peu la tête...
 
Ne manquez pas de venir lire sur mon blog "Chez Jeannette Fleurs"...
 
 
Rendue possible grâce à mon blog "La piste de Lormaye" que Solange Lehmann a joint pour retrouver la famille Jouvelin qui l'avait cachée pendant la guerre.
 
 
 
Anne-Sophie Martin sur le terrain des fouilles.

Anne-Sophie Martin sur le terrain des fouilles.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article