Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Thierry... Tais-toi Thierry, tu cries trop fort !

Tout pouvoir est une conspiration permanente.
Honoré de Balzac

C'est Jean-Yves Seznec qui vient à l'instant même de me signaler l'article du Télégramme du 6 juillet dernier (modifié le 15 juillet)...

Article où Thierry Sutter d'Etel en remet une couche.

Oui, le virulent porte-parole de Denis Seznec...

Parce que, croyez-moi (et je ne peux pas tout dire...) le cher Denis Seznec, Petit-Fils Premier, il n'est pas du tout mais pas du tout content que ses deux cousins, Jean-Yves et Gabriel lui aient volé son goûter !

Et il a sérieusement commencé à taper à droite et à gauche...

Plutôt à droite, dans son cas, d'ailleurs..

L'affaire Seznec c'est que lui et personne d'autre.

Vu.

On en revient à Thierry Sutter.

"Le fin connaisseur de l'affaire".

Il m'oblige à reprendre la plume pour écrire un mot...

On lit d'abord l'article :

....................

Thierry Sutter monte au créneau pour dénoncer comme « infondées » les récentes données et « révélations » sur l’affaire Seznec : « Denis Seznec les qualifie aussi de roman, mais à ce qu’il me dit, je perçois qu’il veut préserver sa famille et éviter trop de dissensions ». (JEAN YVES COLLIN)
 

"La récente demande par l’ex-avocat Denis Langlois d’analyser les scories du cellier des Seznec, à Morlaix, fait réagir l’Étellois Thierry Sutter, fin connaisseur de l’affaire. Pour lui, ces fouilles et la thèse d’un assassinat de Quemeneur à Morlaix par la femme de Guillaume Seznec sont « abracadabrantes ». Rencontre avec un passionné.
 

Qu’est-ce qui vous a amené à l’affaire ?

La Guyane où j’ai vécu, et le bagne, qui m’a impressionné. J’ai rencontré Denis Seznec lors d’une conférence à Locminé. J’ai adhéré à France Justice et on est devenu amis. Pour lui, j’ai organisé des conférences à Etel, Erdeven et ailleurs. Je peux dire qu’il n’a jamais fait d’affaires sur l’affaire. En février, j’étais encore avec lui pour le témoignage de Gabrielle Dauphin (103 ans), sur les coups de feu chez Quemeneur, à Plourivo, le 27 mai 1923.

Pour vous, la clé est à Plourivo, pas à Morlaix ?

Oui. Tout semble manigancé pour éviter Plourivo. Pourtant, il y a les coups de feu, le crâne trouvé puis disparu, la balle sous scellés, etc. Pour moi, Quemeneur aurait été tué par la police secrète. Il devait 200 000 francs à l’État, mais aurait menacé de dénoncer le trafic des Cadillacs pour ne pas payer.


Quid des fouilles de Morlaix et des révélations des cousins Seznec ?

 

Tout ça va dans le sens de Langlois, avocat de la famille de 1976 à 1990, qui a un différend de 30 ans avec Denis. Il s’est fait embarquer dans le « roman » qu’il a écrit, faisant parler les morts. Rien ne tient. Quemeneur venant violer Marie-Jeanne devant la bonne et les enfants, sa mort par un chandelier ou un accoudoir, l’acte de vente ensanglanté, le cadavre sous la maison, ou jeté à la rivière, ou brûlé dans le cellier, ou emmené en voiture, le serment devant un évêque, etc. Petit-Guillaume (fils de Seznec) a raconté différentes versions à plusieurs personnes et s’il avait vu le cadavre à Morlaix, pourquoi l’a-t-il recherché à Paris en 1936 ? N’y avait-il pas une forme de jalousie de sa part vis-à-vis de sa sœur, la mère de Denis, choisie comme tutrice de Seznec ? Et quand il est dit que ses fils ne connaissent pas Denis, c’est faux : à France-Justice, Denis m’avait présenté son cousin Jean-Yves.

Enfin, les fouilles privées sans huissier ne tiennent pas non plus : recherche d’un cadavre et « effet bœuf » avec le bout d’os, et maintenant, recherche de scories !"

..............

 

Cher Monsieur Sutter...

 

Quel culot que de vous immiscer ainsi dans les révélations des petits-fils.

 

De quel droit ?

 

Seriez-vous le Benalla de Denis Seznec ?

Encore que Denis, alias Zorro, les arabes, lui, à force de fréquenter l'avocat Collard, le grand copain de Marine, les arabes, c'est pas son truc...

 

Oui, vous savez bien, les fameux arabes qui empêchent Martine, son épouse, de dresser un étalage de vitrine avec de la lingerie fine...

 

Sauf que, moi, j'ai toujours connue Martine VRP de lingerie et pas du tout commerçante avec  pignon sur rue....

 

Mais un Benalla barbouze breton, pourquoi pas ?

 

Alors, oui... 

 

L'avocat Denis Langlois a réglé ses mauvais comptes dans son dernier ouvrage avec Denis Seznec.

 

Oui, c'est pas beau beau de trahir ainsi le secret professionnel...

 

Mais, moi, qui en ai douté, je sais que les révélations de Petit Guillaume à Bernard Le Her sont vraies de vraies.

 

Je sais aussi que Denis Seznec en a eu connaissance dès janvier 1978.

 

Soit il y a plus de 40 ans !

 

Oui, en même temps que l'avocat Langlois.

 

Et qu'il n'en a jamais soufflé mot...

 

Forcément...

 

Voilà qui n'allait pas dans le sens de sa thèse de Plourivo.

 

La thèse dont Denis a hérité en direct de sa mère.

 

Et qu'il n'a jamais remise en cause.

 

La thèse de ce fada de juge Hervé....

 

Instruisez-vous Thierry Sutter et allez donc lire l'article de Charles Chassé :

 

L'affaire Seznec et les imaginatifs.

 

Et puis...

 

Et puis surtout "Taisez-vous".

 

Ah vous ne le saviez pas...

 

Benalla, ça chauffe pour lui,  il est déféré et présenté à un juge d'instruction...

 

Pas bon cet été, pas bon du tout cet été pour les fachos...

 

Alors...

 

Thierry Sutter, retournez donc animer votre gentil petit comité des fêtes d'Etel..

 

Et...

 

Cessez les copineries chelous avec les locaux du Télégramme.

 

Et puis par pitié...

 

Oui, par pitié...

 

Sur l'affaire Seznec : taisez-vous !

 

Liliane Langellier

 

P.S. J'avais, pour info, reproduit, le 18 juin dernier, les délires deThierry Sutter dans Breizh Info en fin de cet article :

Les Marc, la belle-famille de Guillaume Seznec

 

 

 

P.S. 2 Faut quand même reconnaître que...

Sans les fouilles à Morlaix de fin février dernier...

Qui ont remis l'affaire Seznec au goût du jour...

Ni Jean-Yves, ni Gabriel Seznec ne se seraient exprimés publiquement.

Et chez Laurent Delahousse en plus.

 

 

P.S.3 Je rappelle ici les descendants de Guillaume et Marie-Jeanne Seznec :

 

Marie Seznec (1er Novembre 1908 - 2 Août 1930)

 

Petit Guillaume Seznec (1er Mars 1911 - 29 Juillet 1981) :

 

1/ Avec Juliette Le Her (+ 16/12/2016) :

Anne Thérèse (28/2/1951) (vit en Belgique : une fille).

2/ Avec Claudie Neyret (+ 22/3/2018) :

Jean-Yves (1957)

Ghislaine (1959)

Thierry (1961)

Gabriel (1967)

 

Jeanne Seznec Le Her (8 Novembre 1912 - 15 avril 1994) :

 

1/ Jean-Claude Le Her : (1935 - 2009) avec Antoinette :

Serge (+) Philippe, Eric et Muriel.

2/ Francette Le Her (1937)

Karine.

3/ Bernard Le Her (1943 - 1994)

Hélène, Laure et Anne.

4/ Denis Le Her (1946).

 

Albert Seznec (31 Octobre 1914 - 6 Avril 1965)

 

P.S. 4 Je m'aperçois aujourd'hui 27 juillet que l'avocat Denis Langlois a divisé pour régner parmi les descendants Seznec.

En manipulant les uns et les autres pour servir SA cause.

Pas joli joli tout ça !

Et surtout pas digne de la L.D.H. (Ligue des Droits de L'Homme) dont il se revendique pourtant haut et fort.

Thierry Sutter dans Le Télégramme du 8 juillet dernier.

Thierry Sutter dans Le Télégramme du 8 juillet dernier.

Avril 2018. Denis Seznec (à droite), avec les Étellois Thierry Sutter et Serge Le Bail.

Avril 2018. Denis Seznec (à droite), avec les Étellois Thierry Sutter et Serge Le Bail.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Sur France 2, ils viennent de repasser le fumeux reportage...

J'insiste: et pourquoi ne pas comparer l'histoire "balance ton porc" de Quéméneur avec le témoignage de Santini reçu par Denis en 1995, entre les deux témoignages: "qui se ressemble s'assemble":

Voici une comparaison du témoignage de Santini avec celui de Petit-Guillaume

Il y a des correspondances étonnantes entre le témoignage de Santini (1995) et de Petit-Guillaume:



- Témoignage direct rapporté par un des enfants qui devient donc un ouïe-dire.


- Lettre dans le cas de Santini, retranscription d'une cassette qui a disparu pour Petit-Guillaume et ouïe dire de ses deux fils.


- Décès des principaux témoins: Santini et Petit-Guillaume, peu d'années après leur témoignage.
- Témoignages très tardifs: peu avant leurs morts.


- Pierre Quéméneur est dans les deux cas un pervers sexuel.


- Il est assassiné en réaction à cela.


- Il possède sur lui: soit beaucoup d'argent (selon Santini) ou soit la promesse de vente (selon Seznec).


- Un tiers intervient: le complice de Tessier (pour Santini), la bonne (pour Seznec).


- La religion a une place importante dans le témoignage (Tessier fait la promesse de devenir croyant s'il survit), le serment devant un prêtre ou un évêque (pour Seznec).


- Dans les deux cas, le ouïe-dire des enfants est irréprochable: Viviane Eleuche-Santini était bien agrégée d'histoire et archiviste en chef à Nice, les deux fils de Petit-Guillaume rapportent fidèlement ce que leur a aussi dit leur père: ils sont réellement sincères et l'aîné en est très ému !


- Ce qui enrobe toute cette histoire (les à côté) sont absolument vrais: Il y a bien eu un bombardement terrible en avril 1945 à Plauen et Petit-Guillaume, interne, était bien chez lui le 27 mai, son père étant absent au moment de l'action...


- Seulement dans les deux cas, tout le reste tient du roman:
- Tessier menace: "Santini, tu ne l'ouvres pas, tu la boucles, je sais ton nom, où tu habites, et j'ai des amis puissants, si tu révèles quelque chose, pense à ta femme et à ta fille, tu veux qu 'elles vivent"...Alors que juste avant il voulait se convertir et les nazis sont encore les maîtres du camp et ont souvent ordre d'exécuter les prisonniers ! Pierre Quéméneur à Paris le 26 mai, serait rentré en TGV: dimanche matin ? La tâche de sang arrive précisément sur le chiffre de la promesses de vente (que fait un acte juridique aussi important dans une poche extérieure ?) Guillaume Seznec ne rentre que dans la nuit de dimanche 27 au lundi 28 mai: vers 4 h 30 du matin, et non: "dans l'après-midi, après une apparition le matin"...
Répondre
D
Ma pauvre fille,vous n'êtes qu'une sotte même pas bonne à faire les ménages quand on voit le gourbi dans lequel vous survivez. D'une telle puanteur que je n'y mettrais pas les pieds même avec un masque nbc.
Répondre
M
Bonjour, Liliane.

Je pensais que ce piratage avait un lien avec l'affaire Seznec. Content d'apprendre que ça n'était pas le cas, même si ça reste bien entendu lamentable.

Vraiment dommage que DS se soit abaissé à ça.
L
Merci Cher Marc...
C'est bien DS, j'ai vérifié (j'avais son adresse e-mail en stock).
Pour le piratage de mon mail, je pense que cela n'a rien à voir avec l'affaire Seznec.
D'autres de mes amis ont subi le même sort.
Après explications avec orange, il semblerait que ce soit d'origine ivoirienne.
Il y a juste une chose : on m'avait demandé de rentrer mon mot de passe avec un mail orange.
Je l'ai fait. C'était un faux.
Orange ne demande JAMAIS les mots de passe !
Voilà.
Au plaisir de vous lire.
M
Je ne peux qu'approuver votre commentaire, Alain, et réprouver celui de "ds" (quelle que soit la personne derrière ces initiales, en espérant qu'il ne s'agisse pas là de notre cher Don Quichotte breton).

Quand on est attaqué sur ce que l'on a dit, sur ce que l'on a fait, mais qu'on n'a pas d'arguments pour se défendre, on passe à l'attaque personnelle, aux injures, fondées dans ce cas sur le néant. Il s'agit de l'ultime stratagème de "L'art d'avoir toujours raison" de Schopenhauer : "Lorsque l’on se rend compte que l’adversaire nous est supérieur et nous ôte toute raison, il faut alors devenir personnel, insultant, malpoli. Cela consiste à passer du sujet de la dispute (que l’on a perdue), au débateur lui-même en attaquant sa personne."

https://fr.wikisource.org/wiki/L%E2%80%99Art_d%E2%80%99avoir_toujours_raison

Il y avait 37 autres stratagèmes à épuiser avant celui-ci, mais quand on n'est pas très intelligent, on peut s'en servir directement, et quand on l'est encore moins, on emploie le plus souvent le bon vieux coup de poing dans la g... On pourrait presque craindre que certains aficionados de l'affaire soient tellement à cran qu'ils n'hésiteraient pas à se servir de cette méthode paléolithique sur des contradicteurs, pour compenser leur incapacité à produire des éléments probants en soutien de leurs théories.

Au passage, j'exprime mon profond dégoût envers l'auteur du message envoyé aux contacts de madame Langellier, suite au piratage (tout aussi répugnant) de sa boîte mail. Il faut vraiment avoir l'esprit bien malade pour s'adonner à des activités aussi basses et malfaisantes.
A
Cher ds,

Vous avez parfaitement le droit de contester les appréciations sévères émises par Liliane Langellier.
Cela s'appelle le débat démocratique (sphère politique), le débat contradictoire (dans le domaine du droit), ou, simplement, la discussion scientifique, ou encore la conversation entre "honnêtes gens" de bonne foi.
Mais vous n'avez pas - nul n'a - le droit d'user de ce langage misogyne, méprisant, et, pour tout dire, nauséabond.
Quant à "faire des ménages", je ne sais pas s'il arrive à Me Eric Dupond-Moretti de lire ce blog, mais il y a de quoi le faire rire. Car il n'a pas honte - bien au contraire - de dire que sa mère était, justement, femme de ménage...
L
Mon cher Denis...
Vous déclarez vouloir faire témoigner une dame de 103 ans sur la piste de Traou Nez...
Que ne faites-vous donc témoigner vos deux cousins Jean-Yves et Gabriel sur les dires de votre oncle Petit Guillaume ?
L
Cher, très cher Denis Seznec...
Je vous suggère, pour la visite gratuite de mon petit home, sweet home, d'aller faire un petit tour sur Instagram...
Vous savez ce que c'est, Instagram, n'est-ce pas?
Dois-je vous rappeler ici vos méthodes de barbouze ?
Vous n'avez pas hésité à menacer Daniel Lepetitcorps et Michel Sorin pour qu'ils renoncent à sortir leur ouvrage...
What else ?