Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 880 articles.

Affaire Seznec : Post-Scriptum

Que de lettres on n'écrit que pour leur post-scriptum !
Sacha Guitry

J'adore ce terme de Post-Scriptum.

Ce petit côté latin printanier...

Qui fleure bon le quartier du même nom.

Et qui permet de balancer ce que l'on n'a pas pu ou osé dire dans le corps du texte principal.

Alors, j'en profite...

Pour faire, ce matin, un état des lieux Internet.

1/ Les célèbres pseudos de l'affaire Seznec

Et oui, je les connais tous.

Skeptikos est le premier qui s'est révélé.

Et nous correspondons depuis bien longtemps maintenant.

Un petit désaccord passager ne permet pas de dire que nous sommes fâchés.

Dommage pour ceux qui s'en réjouissaient déjà.

Ah détail important : il est noble et breton !

louisfrançois de Justice Affaires Criminelles, je l'ai découvert sur Twitter.

Et il est actif, très actif parmi mes amis Facebook.

Quand son métier d'enseignant lui en laisse l'occasion...

Il s'intéresse et cornaque aussi d'autres affaires.

Ah détail important : il est belge.

SaintOp/Kadiyak/Seznec...

Mon maître es affaire Seznec.

Avec lequel j'ai correspondu pendant 8 ans.

Lui, il m'a tout appris sur l'affaire.

Et il a su patiemment guider ma réflexion.

C'est grâce à lui que j'ai ouvert mon premier blog.

Il a animé quelques temps "L'affaire Seznec revisitée".

Un blog bourré d'humour qui me faisait rire aux larmes.

Mais qui a maintenant disparu des écrans radar.

Il y a deux ans que je sais qui il est.

Et je peux comprendre maintenant pourquoi il avait accès à tant de documents.

Ah, détail important : il n'est pas breton.

2/ Les blogs sur l'affaire Seznec

Les deux miens d'abord.

Seznec Investigation et La Piste de Lormaye.

Depuis 2014 et depuis 2010.

En ces 4 premiers jours de mai,

Sur ce blog Seznec Investigation, j'ai totalisé 1609 pages vues pour 596 visiteurs uniques.

Pour 5 articles.

Celui de Skeptikos ensuite.

Affaire de Cadillac.

Les textes en sont un peu codés.

Et il faut être un aficionado breveté de l'affaire pour en décrypter tous les termes.

Mais c'est le plus ancien sur l'affaire.

Depuis le 12 décembre 2007..

Au début, j'ai cru que c'était du Michel Keriel.

Qui affectionne ce genre d'humour.

Celui de Maître Denis Langlois.

Depuis février 2015.

On ne peut que se louer qu'il ait publié les documents de l'affaire Seznec en sa possession.

Dommage qu'il ait fini dans les scories de Morlaix.

Et qu'il ait fait un tri sélectif pour ne pas publier tout ce qui concerne Denis Seznec et ses actualités récentes (Gueltas, par exemple).

Celui de Marc du Ryez.

Tout neuf depuis Mars 2018.

Affaire Quéméner/Seznec.

Il y a bien longtemps que j'ai croisé Marc D sur le forum Justice Affaires Criminelles.

Son blog est sérieux.

Très sérieux.

Un peu trop sérieux, peut-être.

Et, pour finir...

Le blog de Bertrand Vilain.

Affaire Seznec Over Blog.

Depuis décembre 2014.

Avec des posts mis, puis des posts retirés.

Mais qui est désormais un hymne perpétuel à la louange des fouilles du samedi 24 février dernier.

Avant les fouilles, pendant les fouilles, après les fouilles.

Aucunes avancées sur l'affaire Seznec.

Avec des copyrights très stricts sur toutes ses photos.

Que personne ne songe d'ailleurs ni à lui prendre ni à lui demander.

3/ Les pages Facebook sur l'affaire Seznec.

La mienne d'abord.

A laquelle j'ai laissé le titre "La piste de Lormaye".

Parce que, j'ai une vieille tendresse pour cette piste.

Où pour la première fois, cette année, j'ai activé la touche "banni".

Pour Chantal Langlois, Laurent Maillot et Claudine Jourdan/Breizh.

Qui vient de publier, depuis le 27 avril dernier, 30 longs commentaires...

Aussi bien chez Marc que chez Skeptikos.

Et chez moi aussi, of course.

Mais, chez moi, aucune chance, c'est poubelle directo.

Oui, ces trois-là s'étaient vautrés dans les commentaires.

Alors : bannissement !

Celle de "Pour la réhabilitation de Guillaume Seznec".

Un page très pro Denis Seznec.

Et luttant pour l'innocence de Guillaume.

Affaire Seznec ensuite.

Oui, la page Facebook de Bertrand Vilain.

Qui a démarré à 14 personnes le Mercredi 21 Mars dernier.

Et plafonne aujourd'hui à 17 membres.

L'accueil en est un warm welcome :

"Ce groupe porte sur tout ce qui concerne l'affaire Seznec. Nous parlerons aussi des suites des fouilles à Traon Ar Velin à Morlaix. Tous les points de vus et opinions sont acceptés. Toute personne ayant un passé prouvé de harceleur, injurieur, diffameur, moqueur ne peut être admis dans cette communauté."

4/ L'émission de Laurent Delahousse prévue demain.

Si elle s'appelle "La fin du secret"...

C'est bien que les petits-fils y ont participé.

C'était mon plus cher souhait.

Et je leur avais dit.

C'était LE moment idéal pour qu'ils annoncent leur vérité.

Avec la nouvelle médiatisation de l'affaire.

Le plat n'allait pas repasser deux fois.

> L’ENQUETE. Affaire Seznec : la fin du secret. 

Près d’un siècle après les faits, les petits-enfants de Guillaume Seznec, condamné à vingt ans de bagne pour le meurtre de Pierre Quémeneur en 1923, révèlent un secret de famille. Règlement de compte, crime passionnel, complot policier, affaire d’Etat... tout a été évoqué, mais la vérité serait ailleurs. Leur grand-père a-t-il payé pour quelqu’un d’autre ? Une enquête d'Anne-Sophie Martin, Mathieu Martin et Eric Chevalier.

in France TV Info.

Contrairement à ce que certains prétendent...

Je ne peux qu'être heureuse que l'on parle de l'affaire Seznec.

Qui ne m'appartient pas.

Et qui n'occupe qu'une partie de mes nombreux loisirs.

(Un peu trop en ce moment à mon goût).

Oui, je suis toujours heureuse qu'on parle de l'affaire...

Mais à une condition...

Et bien à la seule condition de ne pas la salir.

Et de ne pas l'attirer vers le bas.

Liliane Langellier

P.S. Je trouve à l'instant même, samedi 5 mai, 11 h 30,

"ça" sur le blog de Bertrand Vilain :

"Suite au témoignage de Petit-Guillaume (fils ainé de Guillaume Seznec) rapporté par Denis Langlois, ancien avocat de la famille Seznec, les enfants avait toujours refusé de s'exprimer. Pourtant leur soi-disant témoignage s'était retrouvé sur un blog sans leur consentement. Ce témoignage rapporté par cette bloggeuse présentait des invraisemblances qui semblait indiquer qu'il était au moins en partie une forgerie. S'il s'agit bien du témoignage des enfants de petit-Guillaume et donc des petit-enfants de Guillaume Seznec, nous sommes satisfaits d'apprendre qu'ils ont enfin décidé de donner directement leur version sur France2.

Puis, dans une deuxième version, ajout :

Denis Le Her Seznec, un autre petit-enfant de Guillaume Seznec et à l'origine de plusieurs demandes de révision a toujours nié l'existence de ce secret de famille. Il l'a encore réaffirmé récemment, indiquant qu'il ferait une nouvelle demande de révision. Cette dernière serait basée sur l'innocence totale de Guillaume Seznec même en ce qui concerne les faux. Quéméneur aurait été assassiné à Plourivo dans des conditions obscures.

Finalement, grâce aux fouilles dans l'ancienne maison d'habitation de la famille Seznec à Morlaix, la vérité est en train d'émerger. "

Je demande instamment à Jean-Yves et à Gabriel Seznec, qui me lisent quotidiennement, de venir dans les commentaires de ce blog démentir ce qui vient d'être écrit par Vilain.

Et qui me peine profondément.

Je rappelle ce que signifie le terme "forgerie" :

Acte de tromperie qui consiste à fabriquer un faux en écriture, soit de toutes pièces, soit en réutilisant des parties authentiques existantes, auxquelles des parties forgées sont ajoutées habillement de façon à laisser croire que l'ensemble serait authentique.

Ce serait à refaire...

Je ne le ferais pas.

Non, je ne publierais pas les révélations des petits-fils sur mon blog....

Parce que tout ce que je viens de supporter, depuis le 20 Mars dernier, via le blog de Bertrand Vilain, est inqualifiable.

Oui, cet harcèlement est totalement inqualifiable.

Il me faut beaucoup de force mentale pour ne pas craquer.

Et supporter ses nombreuses attaques (7 pages recopiées depuis le 29 avril) dégradantes.

Tant sur ma personne.

Que sur ma vie professionnelle.

Ce qui n'a rien à voir du tout avec l'affaire Seznec.

Et savoir garder malgré tout la tête haute.

Pour continuer à écrire sous les injures.

Image me représentant en sorcière folle menée au bûcher

sur le blog de Bertrand Vilain le Mercredi 20 Mars dernier.

 

P.S. 5 Assez de ce monde de machos !

Je sais que, beaucoup d'hommes qui suivent ce blog pensent que si, moi, je suis injuriée, je ne l'ai pas volé après tout, et, je n'ai qu'à me taire.

Oui, me taire.

Ne pas répondre et ne pas y donner autant d'importance.

Parce que, ce n'est pas le rôle d'une femme de répondre aux hommes qui l'insultent.

Et s'ils l'insultent, après tout, c'est qu'elle l'a bien mérité quelque part, pas vrai ?

Mais c'est le Moyen-Age dans vos têtes, là ?

Ah la franche camaraderie des vestiaires qui sentent trop bon la sueur et le testostérone !

Sans moi.

 

 

Affaire Seznec : Post-Scriptum
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
ce que je veux , c'est que vous disiez la vérité aux lecteurs de votre blog. et non pas des mensonges .<br /> c'est tout, si Jean Yves nous lit , il saura faire la part des choses.
Répondre
L
Merci de votre brillante prestation, Monsieur Maillot.<br /> Je voulais juste que vous affirmiez clairement sur ce blog votre mensonge sur votre appel téléphonique de soi-disant 30 minutes avec Jean-Yves Seznec le matin du lundi pascal.<br /> C'est fait.<br /> Désormais on passe à autre chose.<br /> Bonne nuit à toutes et à tous.
L
Mais de quelle vérité parlez-vous ?<br /> De celle où vous nous dites que vous avez parlé pendant 30 minutes avec Jean-Yves Seznec le matin du lundi pascal ?<br /> Vérité selon laquelle Jean-Yves - qui ne vous connaissait ni d'Eve ni d'Adam - vous a brusquement pris comme confident pour vous raconter comment il m'a connue ?<br /> Moi, Jean-Yves m'a dit "à peine 5 minutes".<br /> Et uniquement au sujet de l'ordonnancement des pièces de Traon ar Velin.<br /> Donc, Jean-Yves m'aurait menti...<br /> C'est cela que vous sous-entendez ?
L
il ne me raconte pas sa vie, ll me dit comment il a connu votre blog et moi je lui dit qu'il à posté un commentaire , et la surprise pour lui, le commentaire à été posté par vous en mettant son nom , il n'a pas apprécié cette façon de faire.
Répondre
L
Quel est votre but, Monsieur Maillot ?<br /> Que voulez-vous exactement ?<br /> Me fâcher avec Jean-Yves Seznec en parasitant notre aimable relation ?<br /> Me discréditer à ses yeux car je dérange Vilain et les autres ?<br /> Savez-vous que Jean-Yves vous lit en ce moment et qu'il lit vos déplorables mensonges.<br /> Pourquoi n'acceptez-vous pas que Jean-Yves et Gabriel m'aient fait des révélations le 26 Mars dernier ?<br /> En quoi cela vous dérange-t-il ?
L
je confirme, en tapant le nom de sa maman , Claudie Neyret, il est tombé par hasard sur le papier concernant sa maman.
Répondre
L
Et ça, Jean-Yves Seznec vous l'a confié le lundi pascal au matin lors de votre conversation téléphonique avec lui.<br /> Conversation qui avait pour unique but de préciser l'emplacement des différentes pièces de Traon ar Velin.<br /> Jean-Yves Seznec ne vous connait pas mais il trouve sympa de vous raconter sa vie.<br /> Le Jean-Yves que je connais est toute en retenue et je l'imagine très mal vous faire des confidences au pied levé, Monsieur Maillot...<br /> Je l'imagine très mal...<br />
L
erreur votre adjudant , ma conversation avec Jean Yves à durée une demi heure et nous n'avons pas parlé que de la disposition des pièces . c'est pour cela que je sais bien plus de choses que vous ne pensez<br /> Anne Sophie , bien que je la connaisse ne ma rien dit .tout ce que je sais vient de Jean Yves, il pourra vous le dire. <br /> c'est pour cela qu'il vos mieux se taire au lieu d'accusé Anne Sophie de copinage.
Répondre
L
Donc, Monsieur Maillot, vous me confirmez ici que vous avez bien parlé 30 minutes avec Jean-Yves Seznec le matin du lundi pascal.<br /> Entretien téléphonique pendant lequel Jean-Yves s'est épanché et vous a confié comment il avait connu mon blog.<br /> Vous confirmez bien, n'est-ce pas ?
L
rectification mon adjudant , je n'ai pas parlé pendant 5 minutes avec Jean Yves, plutôt une demi heure, il peut vous le dire .<br /> Anne Sophie Martin , bien que je la connaisse n'a rien à voir avec cela.<br /> si je sais plus de choses que vous ne pensez , c'est grace à ma discussion avec Jean Yves qui ne s' est pas tenu a la simple disposition des pièces de Traon-ars- Velin .<br /> nous avons parlé d'autres choses.<br /> tout ce que je dis Jean Yves pourra le dire.je ne dis pas n'importe quoi et je vous répète Anne Sophie Martin ne m'a rien dit et je vous pris de ne pas la meler a vos débats .
Répondre
L
Monsieur Maillot, je suis trop contente que vous veniez dire ça...<br /> Parce que, figurez-vous, Jean-Yves Seznec lit attentivement mon blog et les discussions de mon blog.<br /> Jean-Yves Seznec m'a dit : à peine 5 minutes et uniquement sur l'ordonnancement des pièces de Traon ar Velin.<br /> Et entre vous et lui, mon choix est fait, je le crois lui.<br /> Il ne vous a jamais parlé de la façon dont il m'avait connue.<br /> Par contre, il a dû le dire à Madame Martin.<br /> Point barre.<br /> P.S. Pour Anne Sophie Martin, j'attends l'émission car je sais que Vilain est tellement méchant qu'il peut aller jusqu'à magouiller pour que mon nom ne soit pas cité.
L
Et oui, rappelez-vous ce qu'écrit L.Maillot sur le blog de Skeptikos le 2 Mai :<br /> <br /> "deuxième exemple, je téléphone à Jean Yves Seznec après avoir essayé de la joindre au téléphone le <br /> dimanche soir ( dimanche pascal ) et elle me dit de la rappeler le lendemain et la c'est une nouvelle fois des injures. pourquoi ? mystère je ne l'ai appelé qu'une fois et non pas 7 fois comme elle le dit.<br /> dans la conversation avec Jean Yves, je lui parle de son commentaire sur le blog de Mme Langellier et la il me reprend en disant qu'il n'a jamais posté un commentaire , et me dit qu'il est tombé par <br /> hasard sur le blog de Mme Langellier en tapant sur internet le nom de sa maman : Claudine Neyret <br /> et je peut vous cité d'autre exemple."<br /> <br /> Et oui...<br /> Comment il a pu savoir "ça" Maillot alors qu'il n'a parlé que 3 minutes à JYS et uniquement sur l'aménagement des pièces de Traon ar Velin le lundi pascal ?<br /> Alors?<br /> Qui a raconté ça aux Vilains boys ?<br /> #jeposequestion<br /> J'espère qu'Anne-Sophie Martin de France 2 ne copine pas trop avec Bertrand Vilain ?<br /> A suivre attentivement...
Répondre
L
Mr Alain D, si je parle comme cela , c'est que j'en ai marre des sous entendu ,et des réflexions de Mme Langellier sur moi , sur Chantal ,Bertrand ,Claudine, et d'autres personnes et le pire sur ma famille Il y a des limites à ne pas franchir . une nouvelle fois Jean Yves n'a jamais posté de commentaire sur ce blog . en plus je ne me suis jamais caché sous un pseudo .
Répondre
L
Monsieur Maillot,<br /> On ne confond pas tout.<br /> Je ne suis pas l'injurieuse mais l'injuriée.<br /> De même qu'à Gueltas, vous n'avez jamais été injurié par ce prêtre tradi...<br /> Mais vous vous êtes très mal tenu.<br /> Empêchant tout le monde de parler.<br /> Coupant les intervenants sans cesse.<br /> Mais tout ça, moi ça m'arrange, car ça apporte de l'eau à mon moulin.<br /> A vous de voir...
M
Bonjour, Liliane. Merci du compliment et du petit reproche. Je suis en phase de réflexion. Je vais finir par me détendre, rassurez-vous. Et je me retiens tout le temps de mettre plein de smileys dans mes commentaires, sinon vous verriez des clins d’œil et des sourires. J'essaie d'être méticuleux mais je ne me prends pas au sérieux.
Répondre
L
je vous signale quand meme ma petite dame que si les fouilles n'avait pas eu lieu, il n'y aurait pas de témoignages de Jean Yves et Gabriel si il y a. votre Seznek kadillak habite en normandie, c'est pour cela qu'il n'est pas Breton.
Répondre
L
Ce ne sont pas les fouilles qui ont déclenché les révélations des petits-fils MAIS le fait que leur maman Claudie Neyret soit décédée le jeudi 22 Mars dernier. <br /> Et qu'ainsi le serment pouvait "être brisé".<br /> Oui, je sais, Jean-Yves a tapé le nom de sa maman sur Google et il l'a trouvé citée sur mon blog.<br /> Il m'a donc appelée pour savoir ce que sa maman m'avait dit de l'affaire Seznec.<br /> Etant donné que je suis en relation avec son frère Gabriel Seznec depuis le printemps 2015...<br /> Hein ? ça change quoi ?<br /> Oui, ça change quoi ?<br />
A
Cher monsieur Maillot,<br /> <br /> Il est inadmissible que vous vous adressiez à Mme Langellier en l'appellant "ma petite dame".. Vous seriez, à juste titre sans doute, choqué si j'employais l'expression "mon petit monsieur", fort méprisante elle aussi, dans l'en-tête de ce message.<br /> Je ne sais pas au juste si ce sont les fouilles de Morlaix qui ont fait "sortir" Jean-Yves et Gabriel Seznec de leur réserve passée*. J"eusse préféré qu'ils le fissent dans un autre contexte, mais, comme le dit le proverbe, "à quelque chose malheur est bon'.<br /> Seznek/Kadillak n'est pas "breton" ? Parce qu'il habite (maintenant) en Normandie ?<br /> Vous prenez au premier degré les notations de Mme Langelier sur les "origines" ou "appartenances" des uns et des autres.<br /> <br /> * Réserve, au sens de "discrétion", et, non pas, bien sûr, de "réserve indienne", ou "bretonne".
L
Bonjour Marc !<br /> Seznek n'est ni breton ni normand...<br /> Mais il a effectivement vécu en Bretagne.
M
On peut être breton et habiter en Normandie, monsieur Maillot. Les Bretons de Normandie sont très organisés, ou l'étaient au moins il y a quelque temps. Fêtes bretonnes en costume, etc. Ils sont beaucoup plus actifs que les Normands dans ce domaine. Et ils considèrent leurs enfants nés en Normandie comme des Bretons. Il est possible que ça se perde à la troisième génération, par contre.
L
On a tous bien compris, Monsieur Maillot, sans VOUS, l'affaire Seznec n'existerait pas.<br /> Pour Seznek : raté ! <br /> Il n'est pas en Normandie.<br /> La géolocalisation bidon de Vilain, une fois de plus, ça le fait pas !<br /> On avait bien rigolé d'ailleurs quand il l'avait localisé, genre Le Havre ou Sainte-Adresse.