Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 880 articles.

Affaire Seznec : Mise au point

La difficulté n'est pas de découvrir la vérité, mais d'oser la dire.
Alfred Duquet

Allez, on se fait une petite mise au point :

1/ Aucun descendant de Guillaume Seznec n'a demandé les fouilles de Morlaix au procureur de Brest.

Seul l'avocat l'a fait.

Il a le droit.

Mais qu'il assume !

J'ai refait - dans mes derniers contacts avec la famille Seznec - j'ai refait la généalogie de Guillaume.

Alors, on reprend.

Puisqu'un bon message marketing doit - au moins - être répété 3 fois pour marquer les esprits.

Voilà donc la descendance de Guillaume Seznec : 4 enfants et 9 petits enfants :

- Marie Seznec : morte en 1930. Sans enfants.

- Petit Guillaume : mort en 1981. Quatre enfants.

Jean-Yves, Thierry, Ghislaine et Gabriel.

Aucun enfant de ces enfants n'a demandé les fouilles.

- Jeanne Seznec : morte en 1994. Quatre enfants.

Jean-Claude, Francette, Bernard et Denis.

Aucun enfant de ces enfants n'a demandé les fouilles. 

- Albert Seznec. 1 enfant.

Anne Thérèse.

Qui porte le nom de Seznec.

Mais qui se tient éloignée de tout ça.

....................

Il n'y a donc jamais eu "20 descendants"... 

Susceptibles de demander des fouilles à Morlaix.

C'est pas parce qu'on affirme quelque chose que ça le rend vrai.

On me demande sans cesse des preuves.

Alors à moi de les demander !

 

2/ Pierre Quémeneur est mort par accident.

Bon, ça vous ne pouvez pas le nier puisque Me Langlois le dit et l'écrit.

Pierre a tenté de s'approcher d'un peu trop près de Marie-Jeanne.

Elle était jolie.

Très jolie, Marie Jeanne.

Elle était coquette.

Très coquette.

Toujours bien vêtue.

Allez donc lire mon article : Marie Jeanne Seznec

Et aussi le témoignage de Patrick Derrien sur le blog de Gilles Renaud-Scoarnec.

Donc Pierre Quemeneur s'approche d'un peu trop près...

Marie Jeanne se dégage.

Elle lève peut-être la main ou lui assène une gifle.

Alors...

Pierrot recule.

Il manque une marche.

Il perd l'équilibre.

Et va s'éclater la tête sur l'accoudoir d'un fauteuil breton ancien.

Un fauteuil breton ancien.

Exit les chandeliers.

Reprenez la page 212 du livre de Me Denis Langlois :

"Est-ce qu'elle l'a frappé avec pour se défendre ou est-ce qu'elle l'a poussé sur le plancher glissant ? Moi, je n'ai pas vu le coup se produire. Mon idée première, c'était ça. Il avait glissé sur le parquet ciré et sa tête avait dû cogner le canapé. C'était un canapé ancien avec des rebords en bois."

Ce serait aujourd'hui, Marie Jeanne serait décorée fissa par Marlène Schiappa.

Avec le phénomène #balancetonporc et #metoo.

 

3/ Guillaume Seznec a, avec un ami, emporté le cadavre loin de Morlaix.

C'est ce que Petit Guillaume a dit à ses enfants.

Et il n'était pas affabulateur.

Et il s'était toujours tenu loin de la médiatisation de l'affaire.

Qui l'agaçait au plus haut point.

Angéle Labigou aurait emballé le cadavre.

Angèle, elle aurait été prête à se faire tuer pour les Seznec.

C'était la dévotion incarnée.

Elle était très proche des enfants.

Qui la voyaient plus souvent que leur mère.

Guillaume, avec un ami (commerçant ? boucher ?) a mis le cadavre en voiture et ils l'ont emporté.

Loin de Morlaix.

"Pour lui donner une sépulture décente".

Attention, c'est moi qui vous dis Traou Nez.

Parce qu'ainsi la boucle serait bouclée.

Et cela expliquerait le rêve de Guillaume fin 1953 et l'acharnement de Jeanne Seznec à creuser à Plourivo.

Mais ils peuvent l'avoir enterré n'importe où.

Guillaume est revenu le lendemain midi.

Je rappelle ici que Guillaume Seznec, s'il n'avait ni twitter ni facebook, Guillaume Seznec lisait le journal.

Et qu'il avait suivi l'histoire de Henri Désiré Landru.

Le Barbe Bleu de Gambais.

Et qu'il n'était pas sans savoir que ce qui avait accusé Landru, c'était les fouilles dans son propre jardin.

De plus, c'est Me de Moro Giafferi, son premier avocat, qui avait défendu Landru.

Donc, oui, Seznec connaissait très bien l'histoire de Landru.

Qui a été guillotiné le 25 février 1922.

A Versailles.

Alors notre Guillaume, il n'allait pas enterré Pierre Quémeneur sur sa propriété.

 

4/ Cela ne s'est pas passé à la date du dimanche 27 mai 1923

Oui, je sais,ça, ça vous énerve.

Mais faites donc comme moi, essayez de comprendre !

Guillaume a fait tout un parcours.

Et l'a fait par deux fois.

Une fois avec Pierre Quemeneur.

Une fois tout seul pour brouiller les cartes.

Et embrouiller les esprits des témoins et des enquêteurs.

Aucun témoignage de Houdan n'est valable.

Mais à y regarder de plus près avec l'embrouille des gelées sur les tomates de Pierre Piau, on comprend mieux.

Je vais rechercher mais je suis quasi certaine d'avoir lu cette version des deux voyages de Guillaume sur le forum de Marylise Lebranchu.

En décembre 2006.

 

5/ Ce que j'écris ici n'est pas ma version mais celle des deux fils de Petit Guillaume :

Et ça, vous avez apparemment du mal à le comprendre.

Attention : cette version est officielle car elle a été transmise au procureur de la République de Brest.

Par ceux qui en sont à l'origine.

Et moi...

Et bien moi, j'ai la preuve matérielle de ce que j'avance.

Oui, je suis plus précautionneuse que Me Denis Langlois.

Et puis...

Et puis même si l'un des petits fils souhaiteque j'écrive un livre de plus sur l'affaire.

Avec leur version, bien sûr.

Aujourd'hui je ne suis pas pour.

Je n'ai pas d'ego surdimensionné.

Et je trouve qu'il y a eu assez d'ouvrages divers et variés pour compliquer l'affaire.

On est même allé jusqu'au complot maçonnique.

Jusqu'au complot national et international.

Pour une intrigue toute simple, finalement.

Pour un homme qui s'est accusé afin que sa femme reste à élever ses enfants.

Car les enfants ont prioritairement besoin d'une mère.

Un geste chrétien qui correspond bien à Guillaume.

Mais attention, Guillaume reste accusé de dissimulation de preuves et de cadavre.

Et aussi de confection de faux pour les promesses de vente.

Ce qui ne méritait certes pas le bagne.

Rappelez-vous, l'Eglise catholique a toujours aidé Guillaume Seznec.

Surtout au bagne.

Où il fut sacristain.

Et oui...

La confession, bien sûr.

Et le serment des prêtres de ne pas trahir le secret de la confession.

Donc, l'Eglise connaissait la vérité.

Et Guillaume Seznec était un catholique fervent.

Tiens, au fait une question comme tant d'autres :

La mère de Guillaume, Marie Anne Colin Seznec connaissait-elle la vérité ?

Ce qui expliquerait pourquoi elle n'a jamais secouru Marie Jeanne dans sa misère.

N'a pas payé les obsèques.

Et n'a pas fait enterrer la dépouille de sa belle-fille à Plomodiern.

.......................

En passant, cela ne sert à rien de m'injurier dans les commentaires de mes blogs.

Et puis, Monsieur Laurent Maillot, ce n'est pas parce que vous avez participé aux fouilles, avec un petit drapeau américain sur votre casque, que cela vous donne le droit de m'intimer de fermer mon blog.

Et de me demander de me taire.

Oui, de la fermer,quoi !

Voilà qui procède d'une conception toute personnelle de la liberté d'expression.

Et qui n'engage que vous.

...................

Je ne suis pas aussi étonnée que vous de cette finale.

Précautionneux, les petits fils m'avaient demandé de ne pas trop défendre leur grand-mère.

Dès mai 2015, j'avais une mini version de la vérité.

Ce qui explique mon retournement sur ce blog.

Et ma méfiance à l'égard du dernier livre de Me Denis Langlois.

..............

Bien sûr que tout cela dérange vos petites certitudes.

Mais vous devriez le savoir...

La vérité est toujours dérangeante.

Liliane Langellier

 

P.S. Pour ce qui vous tourmente :

- les promesses de vente,

- les dollars,

- les deux voyages à Paris,

- l'emploi du temps de Pierre Quémeneur,

- les divagations des témoins...

Je reviendrai vers vous bientôt pour tenter de vous éclairer tout ça.

P.S. 2 Tiens, cela fait 5 ans aujourd'hui que j'ai arrêté de travailler sur la piste de Lormaye pour aborder l'affaire Seznec (28 mars 2013).

Et voilà ce que je viens de retrouver dans les commentaires de mon billet de ce jour-là...

Et c'était sous la signature de Seznek / Kadillak / SaintOp :

28 mars 2013 10 h 42 :

Merci tout d'abord pour l'ensemble de vos articles, ils contiennent des renseignements très instructifs sur l'affaire, surtout sur la duplicité instruction/défense jusqu'à la disparition de
Guillaume Seznec - ensuite, les défenseurs et les auteurs successifs ont continué dans la même veine sans vraiment chercher à comprendre et en empilant les absurdités - il est vrai que le
principal intéressé n'a guère contribué à la recherche de la vérité. Ma conviction est qu'il a bel et bien échappé à la peine capitale, mais qu'il n'est pas directement concerné par la
disparition de Pierre Quéméner. Pas facile de suivre ? - j'en conviens, surtout si on s'en tient à ce qu'on peut lire depuis 1923.

10 avril 2013, 11 h 20 :

Le secret de famille auquel vous faîtes allusion (point de friction entre la famille Seznec et Maître Langlois) ne date pas de 17 ans puisqu'il remonte aux premierx interrogatoirex de l'inculpé,
de son épouse... Effectivement, il a été bien entretenu depuis lors et continue de l'être. Quant au qualificatif "accidentelle" de la disparition brutale de Pierre Quéméner, c'est une manière de
laisser le champ libre à toutes les interprétations possibles. Par contre, supposons que Guillaume Seznec eut reconnu une responsablilté dans la confection des faux, aurait-il pour autant sauvé
sa tête ? - probablement non, d'autant que si "accident" il y eut, rien ne dit que ce fut en sa présence.

Etonnants, ces messages quand on les relit à la lumière de ce qu'on vient d'apprendre...

Non ?

 

Marie Jeanne et ses 4 petits.

Marie Jeanne et ses 4 petits.

Fauteuil breton ancien.

Fauteuil breton ancien.

La brave Angèle Labigou. La servante au grand coeur.
La brave Angèle Labigou. La servante au grand coeur.

La brave Angèle Labigou. La servante au grand coeur.

Traou Nez en Plourivo.

Traou Nez en Plourivo.

Jeanne Seznec à Plourivo fin 1953. Après le rêve de Guillaume.

Jeanne Seznec à Plourivo fin 1953. Après le rêve de Guillaume.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
je n'ais vu nulle part ou vus dites ce que vous ont les deux fils de petit guillaume<br /> <br /> c'est cela que je voudrais savoir, si vous ne voulaient pas le faire sur vote blog ,dites le moi sur mon <br /> <br /> adresse mail .<br /> <br /> concernant les plans de la maison , il sont disponible sur la toile .<br /> <br /> merci .
Répondre
L
Bonjour, <br /> <br /> les plans de la propriété sot disponible sur la toile<br /> <br /> j'e n'ai aucun plan à vous fournir et pourquoi faire.<br /> <br /> dites ce que vous savaient au grand public si vous avaient de nouvelles révélations .<br /> <br /> ce que je doute.
Répondre
L
Je parle des plans de l'intérieur de la maison.<br /> Les différentes pièces.<br /> Leurs moyens de communication.<br /> Les chambres aux étages, etc...<br /> Je n'ai vu ça nulle part.<br /> Pour la vérité des fils de Petit Guillaume, je n'arrête pas de la clamer, il suffit de me lire.<br />
L
Bonjour,<br /> l'affaire seznec qui passionne les gens et les divisent aussi n'aboutira pas si tout le monde se tirent dans les pattes, si vous avaient des preuves de la réelle vérité, faite les savoir au grand public pour que enfin on puisse mettre un terme à cette affaire et que la justice puisse enfin réabiliter partiellement guillaume Seznec<br /> merci.<br /> on sent fout de savoir qui fait quoi et qui détient la vérité, cacun essaye depuis des annéeset années a enfin connaître la vérité la plus proche possible. arretons les querelles de clocher .<br /> Merci.
Répondre
L
Monsieur Maillot,<br /> Sur ce blog, toutes les bonnes volontés sont les bienvenues.<br /> Pourriez-vous nous dessiner un plan de la maison de Morlaix. Puisque vous avez participé aux recherches.<br /> Et me le faire parvenir.<br /> Merci d'avance.<br /> P.S. J'espère que tout le monde a compris que Guillaume Seznec était innocent de la morte de Pierre Quémeneur avec les derniers billets que je viens de publier....<br />
M
La bande à Vilain devrait arrêter de vous harceler. Pourquoi vouloir vous faire taire ? Ils publient bien des âneries et des accusations gratuites. Pourquoi vouloir censurer les autres ? S'ils n'aiment pas votre blog, ils peuvent aller voir ailleurs.<br /> <br /> J'ai vu que Denis Langlois considère les confidences que vous avez reçues comme une confirmation de ce qu'il avait révélé. Je crois malheureusement que tout cela nous éloigne de la vérité. Je ne doute pas que cela soit la vérité de Petit Guillaume... mais seulement sa vérité. L'histoire qu'il a juré de ne pas répéter mais qu'il a répétée à ses fils et à son neveu, qui eux-mêmes, etc. Une histoire à dormir debout, selon moi. Même les délires de Joseph (Grand Guillaume) et les mensonges de Marie (Jeanne) étaient plus crédibles.<br /> <br /> Que peut un secret de famille face à l'accumulation des faits prouvés par l'enquête ? Pierre Quéméner a disparu entre Dreux et Millemont dans la nuit du 25 au 26 mai 1923. Je ne crois pas qu'on puisse sortir de ça. On ne peut pas le ramener facilement à Morlaix par la suite, et on peut encore moins le faire mourir avant.
Répondre
L
Que voulez-vous mon cher Marc...<br /> C'est un peu normal...<br /> C'est à moi que les deux petits fils Seznec se sont confiés et pas à lui.<br /> Et, ça, Denis Langlois, il ne peut pas l'accepter.<br /> On dit toujours que c'est dans les temps de crises que se révèlent les vraies natures des gens.<br /> Et là...<br /> Et là ils se vengent tous deux (Vilain et lui) sur moi de leur échec.<br /> Et ça, tout le monde l'aura compris !<br /> <br />
M
Bonsoir, Liliane,<br /> <br /> Denis Langlois a refait son dernier billet et il est maintenant daté d'aujourd'hui 29.<br /> <br /> Je crois qu'il est lui-même coupable de ce qu'il reproche aux autres. Il se vante d'avoir révélé des choses, et les confidences supplémentaires et différentes que vous avez reçues ne seraient pas des scoops et ne feraient pas progresser la vérité.<br /> <br /> Mais a-t-il songé que "peut-être, je dis bien peut-être" (comme disait Annie Girardot), ce qu'il a révélé dans son livre n'est qu'un miroir aux alouettes de plus et nous éloigne loin, bien loin de la vérité ? Je veux dire la réalité des faits, pas des légendes familiales.
L
Bonjour Marc...<br /> Petit Guillaume a parlé du "secret" à deux de ses fils, l'aîné et le dernier.<br /> C'était un taiseux.<br /> Et il s'est toujours tenu loin des rebondissements de l'affaire.<br /> Je suppose que Denis a été mis au parfum par Jeanne.<br /> Mais pourquoi croire un avocat qui règle ses comptes avec un ancien client et ne pas apporter de crédibilité aux enfants mêmes de Petit Guillaume ?<br /> Même si cela doit contrarier tout ce qui a été échafaudé auparavant.<br /> Et nous obliger à penser ailleurs et autrement.<br />