Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : Cher Maître Denis Langlois

"Une excellente manière de te défendre d'eux, c'est d'éviter de leur ressembler."
Marc Aurèle

Je lis, à l'instant, sur votre blog et concernant mon blog :

 

"Malheureusement ce site est aujourd'hui tombé dans la polémique systématique et les attaques personnelles contre ceux qui s'occupent de l'affaire Seznec"

 

Cher Maître Denis Langlois !

Je pense que vos mots ont dépassé votre pensée...

On peut ne pas être d'accord avec vous sans pour autant que ce désaccord ne soit assimilé à des attaques personnelles.

Et je ne suis pas d'accord avec vous.

Et je le revendique.

Et voilà pourquoi :

Primo, je pense qu'il n'y a pas de descendant Seznec qui ait saisi le procureur de la République de Brest pour obtenir des fouilles sur Traon-ar-Velin.

Votre phrase, balancée à une chaîne de télévision en continu, a éveillé mes soupçons illico...

Je rappelle ici qui sont les vrais descendants de Guillaume Seznec.

Du côté de Jeanne Seznec, restent Denis Seznec (oui, oui, je sais vous le détestez et ne cessez de l'appeler Le Her) et Francette.

Les deux ne risquent pas de vous joindre.

Et n'ont pas de descendance.

Du côté de Petit Guillaume Seznec, restent les quatre enfants : Jean-Yves, Thierry, Ghislaine et Gabriel.

Ces quatre-là ne risquent pas de vous joindre non plus.

Ils sont toujours restés en-dehors de l'affaire.

Mais ils sont très agacés par ce remue-ménage médiatique où leur père est cité par des inconnus dans tous les médias de France et de Navarre.

Mettez-vous juste une seconde à leur place !

Je vous rappelle qu'à la sortie de votre livre, en février 2015, alors que, pendant vos travaux de recherche vous n'aviez joint aucune personne proche de Petit Guillaume, vous avez "daigné" envoyer un exemplaire de votre ouvrage terminé au fils aîné : Jean-Yves.

Quel dédain, mais quel dédain !

L'épouse de Petit-Guillaume, Madame Claudie Seznec (née Neyret) vit toujours.

Et je n'ose penser à ce que serait ma réaction de veuve si je devais voir ainsi mon défunt mari cité à toutes les sauces.

J'ai rappelé (et j'en ai la preuve) qu'un certain Gregory Rannou, quimpérois, s'était fait passer pour un arrière-petit-fils Seznec aux archives en 2015 pour obtenir plus facilement réponses à ses recherches..

A force qu'il m'injurie sur ce blog, et ce, dès que je l'ai ré-activé, je me suis lassée et j'ai finalement fait le rapprochement.

Serait-ce lui le mystérieux descendant Seznec qui demande des fouilles à Traon ar Velin ?

Si c'est le cas, il est normal que vous ne voyez pas d'un bon oeil mes assertions.

Secundo, je trouve des plus étranges cette histoire de disparition des bandes magnétiques de Bernard Le Her interviewant Petit Guillaume.

Et si cela ne s'était pas du tout déroulé comme ça ?

Si Bernard Le Her avait tenté d'enregistrer Petit Guillaume mais que Petit Guillaume s'en soit rendu compte juste à temps ?

Je rappelle ici que Petit Guillaume est, de loin, le fils de la famille Seznec qui a le plus bourlingué.

Et que votre hypothèse ne le fait passer que pour un triste sot.

Face à un Bernard Le Her qui n'était guère bien dans ses baskets.

Comme sa triste fin nous l'a hélas prouvé...

Et puis si je devais entrer en possession d'un tel secret de famille, et bien que je ne sois pas avocate, j'aurais immédiatement mis ces bandes d'enregistrement dans un coffre de ma banque.

Et je n'aurais pas attendu 17 ans (1978/2015) pour révéler cette vérité.

Je ne suis pas la seule à penser ainsi.

Skeptikos, sur son blog,  l'a dit en des termes très drôles et je ne vois nulle part une seule attaque de vous à son égard...

Tertio : cette histoire de fouilles à Traon ar Velin m'a irritée, c'est vrai...

Oui, c'est vrai : je peine à voir l'affaire Seznec tomber aussi bas.

Et faire les gorges chaudes de tous les médias !

Oui, c'est vrai, je suis irritée de lire dans Wikipedia l'histoire des fouilles privées.

Mal écrite et donnant beaucoup trop d'importance à l'événement !

J'en profite pour vous rappeler que - si fouilles il y a - la présence d'un huissier de justice s'avère immédiatement nécessaire pour le cas où...

Vous le savez très bien puisque vous êtes avocat.

Mais vous avez laissé tout faire...

Pour quelles raisons ?

Régler un vieux compte avec Denis Seznec ?

25 ans (1990/2015) après avoir quitté la défense de la famille ?

Il est vrai que les autres habitants de la maison Seznec de Morlaix m'ont jointe pour me raconter leur martyre...

Et je les ai écoutés.

Et je me suis fendue d'un billet pour révéler ce qu'ils enduraient.

Cela fait partie des attributions d'un bon journaliste : écouter le pour et le contre.

Quarto : A force d'être injuriée, je me suis rebellée !

Et oui, dès le 25 février Grégory Rannou inondait les commentaires de mon blog de ses délicieuses injures.

Et là, croyez-moi bien, ce sont vraiment des injures ad personam.

(ndlr L’attaque ad personam vise la personne elle-même, tandis que l’attaque ad hominem concerne la cohérence – ou plutôt l’incohérence – de ses propos.)

Des injures qui prouvent un esprit très troublé...

Voilà l'un des mails qu'il m'envoyait le 20 mai 2015 :

"Je n'espère qu'une chose c'est que Me Langlois réussisse son projet et que je puisse être au devant de la scène comme vous l'avez été depuis quelques années, mais là je serai enfin tout seul."

Oui, des injures ad personam...

J'en ai essuyé plus que mon compte !

Des injures ad personam comme le sont par contre celles de votre camarade Vilain qui injurie Denis Seznec en le traitant de faussaire et de boulet sur son  blog et en lui demandant de déguerpir des recherches concernant l'innocence de son propre grand-père !

Le monde à l'envers !

Et, là, vous ne trouvez rien à redire ?

Mais c'est connu, pour ne pas se remettre en question, on accable souvent les autres d'actes que l'on commet soi-même...

Seulement voilà je ne vous ai jamais injurié.

Ni vous ni votre camarade.

Ceux qui lisent ce blog le savent !

J'ai fait de l'humour, et je ne suis pas la seule.

De l'humour sur vos actes et non sur votre personne.

"Les attaques personnelles contre ceux qui s'occupent de l'affaire Seznec"

Rassurez-vous, il y a heureusement d'autres chercheurs que vous dans cette affaire Seznec.

Et oui heureusement !

... Vilain et vous, vous n'êtes pas les seuls...

Et votre hypothèse n'est qu'une hypothèse de plus parmi tant d'autres.

Une piste comme les autres.

Ni plus ni moins.

Quand la piste de Lormaye, dont je m'occupais, s'est révélée être une piste de diversion, je l'ai dit, je l'ai écrit, et je suis passée à autre chose.

Cela s'appelle "Aller à Canossa" !

Pour ce qui est de "votre piste", 

Souvenez-vous j'ai su signaler votre livre à sa sortie, avant tout le monde, mais ça c'était avant...

Il semblerait que vous n'acceptiez plus désormais que des bénis-oui-oui dans votre entourage...

Et ne supportiez pas que quelqu'un ose vous apporter la contradiction.

Pourtant sur Twitter, vous êtes bien @DenisLanglois68

Compte où vous demandez aux classes dominantes "d'avoir les chocottes" !

"Classes dominantes, vous pouvez avoir les chocottes, on ne ratera pas un nouveau #Mai68" 

Et bien moi... 

Sachez que moi, j'ai vraiment fait Mai 68, étant étudiante à l'Université de Nanterre...

Et si j'ai fait Mai 68....

C'est pas pour qu'on me dise de la boucler 50 ans plus tard !

 

Liliane Langellier

 

Jeudi 22 mars 2018

Tiens, voilà des nouvelles de la "fameuse équipe de Laurent Delahousse" qui était venue uniquement pour filmer les fouilles de Traon ar Velin :

 

"Irrésolue depuis bientôt 100 ans l'affaire Seznec aura en cette fin de février 2018 connu un prodigieux rebondissement. Ce nouvel épisode dans ce fait divers aura réveillé l'intérêt pour cette énigme judiciaire qui passionne la France depuis 1923. 95 ans après les faits la volonté de la famille Seznec à faire reconnaître l'innocence de Guillaume Seznec est toujours la même. Un nouveau témoignage et une nouvelle pièce pourraient relancer cette énigme judiciaire. Denis Seznec expliquera lors sans doute de son ultime conférence, pourquoi grâce à ces derniers éléments il pourrait demander une révision du procès. Suivi par l'équipe de Laurent Delahousse qui réalise un reportage sur cette affaire, Denis Seznec sera donc à Gueltas le samedi 7 avril, à 18 heures, salle Ellébore, pour une conférence débat."

 

Ben oui, quelque soit l'angle retenu, le bon journalisme c'est de savoir donner la parole à tous les points de vue sur un sujet.

 

Petite énigme du matin : Sauriez-vous dire à quelle date Me Denis Langlois m'écrivait-il ceci :

 

"Chère Liliane Langellier,

 

J'espère que vous parvenez à surmonter cette situation si pénible pour vous. 

 

Je rentre de Bretagne et je tiens à vous remercier de nouveau pour toute l'aide

que vous m'avez apportée, notamment avec l'article que vous avez publié sur Médiapart.

Les autres médias y ont été sensibles."

Plantu. La haine sur les réseaux sociaux.

Plantu. La haine sur les réseaux sociaux.

Les attaques de Me Denis Langlois sur son blog.

Les attaques de Me Denis Langlois sur son blog.

Denis Seznec injurié sur le blog de Bertrand Vilain...

Denis Seznec injurié sur le blog de Bertrand Vilain...

Me Denis Langlois sur Twitter

Me Denis Langlois sur Twitter

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
tout notre soutien et merde aux censeurs de tous poils !
Répondre