Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec : fausse alerte et vraies fouilles à Morlaix

Panique sur Twitter ce matin...

Tout le monde est sur les dents...

L'affaire Seznec est même en TT (Trend Topic).

Je lis sur le compte Twitter d'Hervé Chambonnière, journaliste au Télégramme :

#LiveTweet #Fouilles #Direct @LeTelegramme #Seznec : la pelle va entrer en action

"La pelle va entrer en action"...

Le suspens est à son comble !

Deuxième tweet du même Hervé Chambonnière :

#LiveTweet #Fouilles #Direct #Seznec : la police vient contrôler le chantier. Eux aussi très curieux !

Avec une photo de deux gendarmes bonhommes et un morceau de Denis Langlois de dos.

Personne, hors moi, n'a encore cité Denis Langlois.

Parce que quand même...

Si Bertrand Vilain en est là c'est bien parce qu'il s'est emparé de la piste révélée dans le dernier livre de Denis Langlois "Pour en finir avec l'affaire Seznec", non ?

Parce que le brocanteur de Saint Eloy a bidouillé sur place avec des potes de potes pour avoir accès au foutu cellier !

Et faire des fouilles illégales.

Je suis interpellée sur Twitter :

"Et l'huissier de justice, où est l'huissier pour constater le résultat des fouilles ?"

Mais braves gens, il n'y en a pas !

Il n'y a pas d'huissier de justice.

Pas plus que de procureur de la République de Brest !

Le brocanteur est à la fois chercheur, huissier, attaché de presse, journaliste d'investigation, grand meneur d'hommes et de pelles...

Troisième tweet d'Hervé Chambonnière :

#LiveTweet #Fouilles #Seznec #Direct : Denis Langlois,ancien avocat des Seznec, et un policier devant la maison à #Morlaix. Les fouilles en cours, derrière la maison.

Il aurait pu lui parler à Me Langlois, non ?

Lui demander ce qu'il ressentait à voir ces fouilles suite à son investigation !

#LiveTweet #Fouilles #Seznec #Direct :une bonne partie du 1er site déblayé : rien pour l'instant.

Son confrère Benjamin Pontis intervient:

#Quéméneur Après quatre heures de fouilles dans l'ancienne demeure des époux #Seznec à #Morlaix, les fouilles privées organisées pour retrouver les ossements n'ont rien donné. Tout n'est pas perdu."

Sauf l'honneur !

Et puis brusquement, vers 14 h 30, Hervé Chambonnière :

INFO Le Télégramme : un os découvert à #Morlaix lors des fouilles privées sur la propriété des #Seznec

Sur la photo, un homme tient un morceau d'os...

Rien n'arrête notre valeureux grand archéologue :

Les fouilles pourraient être interrompues à la suite de ce qui semble être une vertèbre...

Le suspens est totalement insoutenable, cette fois !

"Le morceau d'os est en train d'être inventorié"

On voit un mec qui tient le morceau d'os avec une petite mallette.

Puis brusquement :

La police demande l'arrêt des fouilles

et juste après :

Seznec : les fouilles interrompues par la police à la suite de la découverte d'un os. Un médecin est appelé pour sa...

Chambonnière s'emballe :

Gel des lieux. Fouilles interrompues. Police scientifique de Brest et médecin attendus.

Rien que ça !!!

Mais attention au tweet suivant :

Denis Langlois estime que la Justice "ne peut pas prendre en charge la suite des fouilles"

Oui............

Et.......

Après la découverte d'un os, le gel des lieux et l'arrêt des fouilles, des renforts de police arrivent sur site.

Il y a trois pelés et un tondu.

Humain ou pas humain ? Tout le monde attend l'arrivée et l'avis du médecin et de la police scientifique.

Pendant ce temps-là...

Le Télégramme balance un autre tweet :

#Morlaix #Seznec Visite guidée du chantier des fouilles avec l'ex-avocat de la famille #vidéo

Avec Me Denis Langlois qui tire une bobine de huit pieds de long !

Bleu Breizh Izel s'y met aussi :

Affaire #Seznec un os, sans doute une vertèbre humain ou animal retrouvé dans le sous-sol de l'ancienne maison de l'ex-bagnard.

 

Mais ça serait pas le Bertrand Vilain qui tient le nonoss et sans gants en plus...

Si ce n'est lui, c'est donc son frère !

Bande d'amateurs ridicules !

France 3 Bretagne s'y met également :

Affaire #Seznec : un ossement retrouvé lors des fouilles. La police est sur place, le procureur attendu...

On est au maximum du délire...

Y'a pas grand chose comme news en cette fin février, alors...

Alors, moi je vous laisse car cette fois on a dépassé le degré zéro de l'affaire Seznec.

Liliane Langellier

 

P.S. Sorry pour ce retard (il est 19 h 20) mais mon blog a été (curieusement) piraté, c'est l'un de mes abonnés de Twitter qui me l'a fait savoir...

Le meilleur article pour la suite de cette histoire de fouilles, est celui d'Europe 1 :

 

Affaire Seznec : l'os retrouvé est "une partie de fémur humain"

Un os a été découvert samedi lors de fouilles privées dans l'ancien cellier de la famille Seznec, dont le mari a été condamné en 1924 pour le meurtre d'un conseiller général du Finistère.

Un os humain, "peut-être une tête de fémur", a été retrouvé samedi lors de fouilles dans la maison où vivait la famille Seznec à Morlaix (Finistère), avec l'espoir d'y retrouver le corps de Pierre Quémeneur près d'un siècle après sa disparition, a déclaré le procureur de Brest Philippe Récappé.

La PJ de Rennes saisie. "Ça pourrait être un os humain, peut-être une tête de fémur", a indiqué le procureur arrivé sur les lieux plusieurs heures après le début de fouilles dans un ancien cellier, ajoutant qu'"une photo en a été prise" et "a été transmise au médecin légiste". Un morceau de pipe a également été retrouvé. Après cette découverte, "la PJ de Rennes a été saisie" et les "fouilles ont été bloquées", a précisé le procureur. Selon lui, "d'autres fouilles vont être menées" sous le contrôle de la police et de la justice".

Des fouilles privées. Une dizaine de bénévoles participaient à ces fouilles privées entamées en début de matinée dans un ancien cellier, avec l'aide d'un tractopelle. La propriétaire de la maison, actuellement inoccupée, a donné son autorisation pour que des fouilles soient menées dans l'ancienne cave et l'ancien cellier, selon les initiateurs des travaux. 

L'un des bénévoles, Bertrand Vilain, a assuré qu'il s'agissait d'une "partie de fémur humain", au micro d'Europe 1 samedi. Selon le procureur de la République de Brest, l'os retrouvé a été identifié sur photo par un médecin légiste comme étant une tête de fémur humain, confirme un journaliste du Télégramme sur place. "Si on a retrouvé un os humain dans ce cellier c'est que Pierre Quémeneur a été enterré là", renchérit Bertrand Vilain.

 

Des recherches sur la base du témoignage d'un des enfants du couple. Ces nouvelles recherches sont motivées par la révélation, dans un ouvrage paru en 2015, Pour en finir avec l'affaire Seznec, du témoignage inédit d'un des enfants du couple Seznec, âgé de 11 ans au moment des faits. Il a été enregistré en 1978 par l'un de ses neveux. 

En ce jour ensoleillé de mai 1923, "Petit-Guillaume" raconte avoir entendu sa mère repousser les avances d'un certain "Pierre", puis avoir vu Quémeneur par terre et sa mère debout devant lui. "Je crois qu'elle a dû se défendre et le frapper à la tête", racontait-t-il, selon le récit qu'en a fait Denis Langlois dans "Pour en finir avec l'affaire Seznec".

Une nouvelle procédure de révision. En 2015, Denis Langlois avait demandé au procureur de Brest de faire procéder à des investigations dans l'ancienne maison familiale pour savoir si le corps y était enfoui. Le procureur avait rejeté cette demande, estimant qu'elle ne pouvait émaner que du condamné, de ses descendants ou des autorités judiciaires compétentes. Depuis 1924, quatorze demandes en révision du procès ont été rejetées, la dernière en 2006.

 

Un corps jamais retrouvé. Guillaume Seznec a été condamné en 1924 au bagne à perpétuité pour le meurtre un an plus tôt de Pierre Quémeneur, conseiller général du Finistère avec lequel il était associé en affaires, ainsi que pour des faux en écriture. Mais le corps de Quémeneur n'a jamais été retrouvé et Seznec, condamné sans preuves, n'a jamais avoué.

 

Quelques questions urgentes se posent :

1. Pourquoi Me Denis Langlois n'est-il intervenu à aucuns moments des fouilles à Traon ar Velin, laissant la parole totale et libre à Bertrand Vilain ?

Oui, en ne se mouillant pas, quoi !

Alors que cette piste de Morlaix est SA piste décrite dans son dernier livre "Pour en finir avec l'affaire Seznec".

2. Bertrand Vilain ne fait pas dans la dentelle et ne sait pas manier le conditionnel : 

"Si on a retrouvé un os humain dans ce cellier c'est que Pierre Quémeneur a été enterré là" renchérit Bertrand Vilain.

Vous vous rappelez que M.Vilain nous avait affirmé - dans son inoubliable ouvrage - avec la même foi que Quéméneur avait été enterré aux Alpes Mancelles...

3. Philippe Récappé, le procureur de Brest a utilisé le conditionnel dans ses déclarations.

Ce serait bien que l'ami Vilain le manie également.

4. Le tweet de ce matin est pathétique : 

#Seznec : un os relance l'affaire. La stupéfiante découverte @LeTelegramme #Morlaix #Bretagne #Police #Justice #Rennes

Et ma réponse tweet :

"Un os relance l'affaire" Quand @LeTelegramme exploite le supposé scoop de l'affaire Seznec jusqu'à la corde... La découverte était tellement "stupéfiante" qu'ils étaient mobilisés sur place pour la découvrir !

PQR mon amour !

Affaire Seznec : fausse alerte et vraies fouilles à Morlaix
Do not forget...

Do not forget...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je pense sincèrement que la Justice va trainer les pieds pour ne pas que cette affaire trouve une issue...
Comme pour l'affaire Omar Raddad...

MV
Répondre
M
Bonjour,
Le problème est qu'ils auraient dû ne rien dire et attendre de trouver des éléments flagrants car selon comme tourne la situation, la Justice interdit les fouilles et clôture le chantier étant donné quelle trimbale des casseroles dans cette affaire...
Maintenant c'est foutu...
Rompu aux recherches de sépultures clandestines de la WW2, je sais de quoi je parle...

Michel VIDAL
Répondre
J
bonjour,
je suis tout ça depuis longtemps. Voyant les précautions à prendre dans le cas de fouilles archéologiques ou sur des scènes de crime j'ai plus l'impression d'une démolition que d'une fouille. Ces gens là, supposés être de bonne foi, ont-ils au moins convenu et publié des règles de travail ? J'en doute. Pas un média semble soulever cet aspect ... l'appât du gain ... médiatique sans doute.
Vont-ils s'arrêter à temps ? Sont-ils capable de s'arrêter au moindre indice ?
Je n'ai pas eu de réponse cette semaine à un message à la commune et à la gendarmerie.
cordialement
Répondre
S
Vous avez raison

C'est sans queue ni tête

et encore moins tête de fémur

C'est au mieux la partie inférieure d'un fémur

La tête , c'est le haut de l'os.

Que de confusions et encore de la confusion, ils sont incapables de faire sans confusion....
Répondre
L
Oh que c'est bon de retrouver votre humour !
Cela manque tellement dans cette affaire depuis que SaintOp/Kadillak semble avoir jeté le gant...
G
"Bande d'amateurs ridicules !"

oui se sont des amateurs, et ils sont allés plus loin dans cette affaire que tous les pro et pseudo experts !
Répondre
L
Oui mais ne pas oublier que l'archéologie, par les moyens traditionnels, est destructrice...
On risque de perdre des informations environnantes en hâtant la mission...
Et puis ça ne vous a pas choqué qu'il brandisse le nonoss sans gants ?