Affaire Seznec Investigation : Petit Guillaume

Publié le par Liliane Langellier

Quelqu'un me faisait récemment remarquer : "Quand on ferme le dernier livre de Me Denis Langlois, on n'en sait pas plus sur Petit Guillaume."

Je vais essayer de réunir les documents - un peu épars - en ma possession pour tracer une vie.

Et donner chair au petit bonhomme de 12 ans qui a regardé par la fenêtre de la salle à manger et entendu sa mère crier. 

Ce qui nous a donné "le secret de famille".

 

Petit Guillaume naît à Plomodiern le 1er mars 1911. 

Je souligne car là aussi son neveu nous a écrit du grand n'importe quoi !

Il est en fait le quatrième enfant du couple Seznec.

Deux sont décédés en bas âge :

- Jean Guillaume Marie (22/6/1907 - 7/11/1907) 

- Joséphine (7/11/1909- 2/11/1910)

Sa soeur aînée, Marie, née le 1er novembre 1908 a survécu.

Comme les autres enfants Seznec, Petit Guillaume est élevé en pension. 

Au collège Saint-Joseph de Morlaix.

Il ne sortait que le dimanche.

Mais après ce foutu jour de mai 1923, il raconte à Bernard Le Her (in Me Langlois page 215) : 

"- Et toi, Guillaume, qu'est-ce que tu as fait pendant l'enquête ?

- Je te l'ai dit, je suis resté à l'école. (...) Et tout ça a duré un an et demi puisque le procès a duré dix-huit mois. Tu sais, un an et demi, pour un gosse, c'est long."

Après la condamnation de son père, il va très vite intégrer, sous le nom de Marc :

Saint-Michel de Langonnet dans le Morbihan.

Comme le prouve la lettre de son père Guillaume, en date du 19 avril 1925. Que vous trouverez reproduite ci-dessous.

A Langonnet, on apprenait un métier.

Je pense que Petit Guillaume a appris là à travailler le bois.

Il y reste sans doute de 14 ans à 18 ans.

Car je suppose qu'il devance l'appel. Donc, à 18 ans.

Puisque - malgré le peu de crédit qu'on puisse lui accorder - on retrouve dans le livre de Claude Sylvane la description d'une rencontre avec Jeanne, alors âgée de 17 ans (1929 ?), Marie et Albert, autour du lit de Guillaume à l'hôpital maritime de Morlaix où il est soigné pour une terrible crise de rhumatisme.

Pas de trace d'hôpital maritime à Morlaix, j'opterais volontiers pour celui de Brest.

Petit Guillaume est de la classe 31. Matricule 2272.

Trouver son R.M. (Registre Matricule) relève du miracle, mais je ne désespère pas.

(ndlr Après appel téléphonique aux AD29, les archives de la classe 31 sont "infestées" et en cours de nettoyage.)

On sait par une lettre de Charles Huzo à Seznec au bagne que Petit Guillaume a demandé à servir dans la Marine en date du 20 février 1931 :

"Votre marin désirait partir en croisière vers la Chine. J'en ai parlé à l'amiral Violette, chef d'état-major général de la Mariine, qui immédiatement a fait le nécessaire, ce qu'il fait qu'il partira bientôt, mais sera, je crois, nommé auparavant quartier-maître."

Confirmé par Denis Seznec en page 331 (édition 2006), sans date, bien entendu  :

"Guillaume est parti (comme marin) pour la campagne de Chine, il ne sera de retour que dans dix-huit mois."

Thierry a trouvé une demande de permutation datant de janvier 1931 (jointe ci-dessous).

Petit Guillaume est alors à bord du navire "Le Béarn".

Là, j'ai carrément un blanc...

En 1936, on retrouve Petit-Guillaume habitant le 12, rue de Tunis à Saint-Denis.

Il épouse Juliette Le Her (fille de François Le Her, âgée de 20 ans) le 13 mars 1937 au Plessis-Robinson.

Il est alors sculpteur sur bois et habite 1, rue Rabelais à Saint-Ouen.

Son frère Albert qui est mécanicien est son témoin. Il habite également Saint-Ouen.

Août 1939 : Petit-Guillaume est mobilisé.

Il est fait prisonnier par les Allemands.

S'échappe plusieurs fois du camp.

Et là encore les versions divergent :

- Chez la Sylvane, il rejoint Jeanne à Kergleuchard pour se cacher,

- par une autre source  - beaucoup plus crédible - il rejoint l'Angleterre et participe au Débarquement.

Entretemps, la Juliette a fait des siennes. 

En 1942, elle accouche d'Anne-Thérèse. Et trouve refuge dans les bras d'Albert Seznec. Qui ne reconnaîtra jamais l'enfant.

Elle vit alors avec Albert.

Avec lequel elle est toujours lors du témoignage d'octobre 1948 auprès du juge Sultana de Brest (assassinat de Le Her).

Petit Guillaume voyage dans la France entière.

Il est tour à tour plombier, puis électricien.

"C'est un autodidacte"....

Après son divorce, fin juin 1952

il épouse le 5 mars 1955, à la mairie de Paris Xe Claudie-Lucette Neyret.

Il a alors 43 ans.

Claudie a 23 ans.

Ils auront quatre enfants : Jean-Yves, Ghislaine, Thierry et Gabriel.

(et oui, Denis Seznec avait refilé les mômes à la Juliette : "Game over")

Petit Guillaume et sa famille se tiennent le plus éloignés possible de l'affaire Seznec telle que médiatisée à outrance par Petit-Fils premier.

Et on ne peut leur donner que raison !

Le 29 juillet 1981, âgé de 70 ans, il meurt à l'hôpital de Soissons.

(et non en 1982, comme indiqué dans le livre de Denis Seznec)

Cet article est, bien entendu, appelé à s'étoffer ou à se corriger, selon.

Et tout le monde est invité à y participer.

 

Liliane Langellier

1er mars 1911 : naissance de Guillaume Seznec (in archives Mairie de Plomodiern)

1er mars 1911 : naissance de Guillaume Seznec (in archives Mairie de Plomodiern)

Collège Saint-Joseph de Morlaix.

Collège Saint-Joseph de Morlaix.

Lettre de Guillaume Seznec à son fils Petit Guillaume "Marc" le 19 avril 1925.

Lettre de Guillaume Seznec à son fils Petit Guillaume "Marc" le 19 avril 1925.

Lettre de Guillaume Seznec à Petit Guillaume (2)

Lettre de Guillaume Seznec à Petit Guillaume (2)

Orphelinat Saint-Michel en Langonnet (Morbihan)

Orphelinat Saint-Michel en Langonnet (Morbihan)

Langonnet. Travail du bois.

Langonnet. Travail du bois.

Langonnet. Mécanique.

Langonnet. Mécanique.

Petit Guillaume, Classe 31, Matricule 2272. RM aux AD29, of course...

Petit Guillaume, Classe 31, Matricule 2272. RM aux AD29, of course...

Demande de permutation du 14 janvier 1931.

Demande de permutation du 14 janvier 1931.

Le Béarn.

Le Béarn.

Publié dans Petit Guillaume

Commenter cet article