Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Affaire Seznec Investigation

Le blog de Liliane Langellier. Premier blog sur l'affaire Seznec. Plus de 700 articles.

Affaire Seznec Investigation : la guerre de Jean Pouliquen

 

A peine réveillée, ce matin, Thierry, qui est toujours à l'affût de ce qu'il pourrait trouver, me prévient que les Archives Départementales du Finistère ont enfin mis en ligne les R.M. (Registres Matricules) jusqu'à la classe 1908.

Et.... Voilà notre notaire Pouliquen....

Comme on ne sait pas grand chose à son sujet, voilà qui va étoffer un peu le dossier.

Déjà, on va coller à la poubelle la soi-disant légende de Pont-L'Abbé selon laquelle les deux frères se faisaient passer l'un pour l'autre.... Déjà....

Parce que c'est que ça cause un R.M., ça cause, et ça cause juste.

En 1914, Jean Pouliquen est bien chez le notaire Manchec à Sizun.

Contrairement aux deux héros de notre feuilleton, Guillaume et Pierre, Pierre et Guillaume, lui, il a fait la guerre !

Il était gradé.

Il a même eu une citation : croix de guerre étoile de bronze.

Il s'est d'abord tapé deux années de service militaire de 1907 à 1909.

Après, histoire de....

On va reprendre une info que j'avais en stock (non vérifiable et non vérifiée) et on va essayer de l'orner de dates. Ce qui la rendra plus plausible #oupas.

"Il a commencé sa carrière chez Me Manchec à Sizun en février 1914 car celui-ci partait à la guerre mais a travaillé successivement en tant que clerc avec les notaires ci-dessous grâce à Me Danguy des Déserts :

- Me Tranvouez au Faou,

- Me Le Doaré à Plomodiern,

- Me Belz, Me Croissant, Me Cousin, Me Vérant à Morlaix,

- Me Danguy des Déserts à L'Hôpital Camfrout."

En 1914, il est bien chez Me Manchec à Sizun, MAIS....

Il est mobilisé le 2 août 1914. D'abord en service auxiliaire, puis en service armé.

Il passe dans la réserve territoriale des armées du 15 octobre 1916 au 1er avril 1919.

N.B. Il est toutefois précisé que Jean Pouliquen a été classé service auxiliaire par décret du 26 septembre 1914 puis service armé par commission de réforme du 2 août 1915.

Donc, s'il est resté à Sizun, pendant le service auxilaire, le document de prestation de serment joint colle bien à l'histoire. Car, en bas du premier doc, il est écrit que l'ordonnance date du 8 février 1915.

 

Mais on peut lire (et ne vous en privez pas) :

"S'est distingué par son entrain et son mépris du danger au cours des combats de juillet et août 1918."

Donc, notre notaire est mobilisé du 2 août 1914 au 1er avril 1919.

Ceux qui ont lu "Au revoir là-haut" de Pierre Lemaître (Goncourt 2014) ont appris que les combattants ne furent pas démobilisés dès le 11 novembre 1918.

Notre notaire a donc un creux de presque 5 années dans sa carrière.

Ce qui est tout à son honneur, rendons-lui au moins ce qui lui appartient.

En avril 1919, on le retrouve habitant Châteaulin.....

Chez quel notaire travaille-t-il ????

Il se marie le 20 janvier 1920 avec la frangine de Pierre Quéméner, Marianne-Rose-Laurence.

Il achète une étude à Pont-L'Abbé le 19 mars 1921 (prêt Pierre Quéméner and Family)

 

Tout cela me semble assez limpide....

Juste une remarque assez amusante, ce personnage que je pensais falot, je vois qu'il est écrit sur sa citation à la croix de guerre : 

"Possédant sur ses hommes un grand ascendant moral" !!!

Il aurait été "charismatique" notre notaire ????

Ce qui permet de voir son rôle dans la suite de l'affaire qui nous préoccupe d'une toute autre façon.

Comme quoi...

Primo : il ne faut pas se fier aux informations données par les uns et les autres si des documents officiels (ou des preuves écrites) ne sont pas joints,

Secundo : il ne faut pas se fier à sa propre impression concernant les personnages de notre pièce de théâtre.

 

Liliane Langellier

P.S. 1 Appel à la population : si l'un d'entre vous sait chez quel notaire de Châteaulin travaillait Jean Pouliquen, en 1919, surtout, qu'il me le fasse savoir.

Merci.

Je remercie seznek et Skeptikos de leurs réponses rapides. 

Me voilà donc avec deux notaires (abondance de biens ne nuit pas !)

- Me Le Guyader-Desprées, dont je viens de recevoir coupure de presse d'une annonce d'adjudication datant du 20 juillet 1919,

- Me Danguy des Déserts.

Au sujet duquel Thierry vient de m'écrire :

"Le lien de Skeptikos mentionne l'historique de l'Etude de Me Jean-Louis Dieulangar, notaire à Châteaulin que Danguy-Des-Déserts a repris de 1908 à 1920."

Mais en regardant de plus près ce lien, je m'aperçois qu'un "Antoine Pouliquen" a tenu l'étude de 1937 à 1963. Etonnant, non ?

Maintenant, dans le Finistère, il y a au moins autant de Pouliquen qu'il y a de Quémeneur au Canada, c'est dire....

 

P.S. 2 Quand je lis certains arbres sur Geneanet avec la Juliette Le Her née en 1910 (alors qu'elle est née en 1917) et aussi que les quatre enfants de Claudie Neyret-Seznec lui sont attribués, j'essaye de ne pas m'énerver.... J'essaye...

J'ai joint l'auteur, avec preuves et documents à l'appui, mais ça n'a pas l'air de l'émouvoir pour autant !

Et bien si : il m'a répondu aimablement et a bien attribué les enfants à Claudie Neyret. Comme quoi, il ne faut jamais désespérer !

 

 

Jean Pouliquen.

Jean Pouliquen.

Pouliquen. R.M. (1)

Pouliquen. R.M. (1)

Pouliquen. R.M. (2)

Pouliquen. R.M. (2)

Pouliquen. R.M. (3)

Pouliquen. R.M. (3)

Pouliquen. R.M. (4) Partie cachée sous la citation.

Pouliquen. R.M. (4) Partie cachée sous la citation.

Pouliquen. R.M. (5)

Pouliquen. R.M. (5)

Pouliquen. Ses différentes adresses.

Pouliquen. Ses différentes adresses.

Décès Le Lann in Dépêche de Brest du 22 septembre 1912.

Décès Le Lann in Dépêche de Brest du 22 septembre 1912.

Obsèques Le Lann in La Dépêche de Brest du 24 septembre 1912.

Obsèques Le Lann in La Dépêche de Brest du 24 septembre 1912.

Nomination Le Guyader-Desprées à Châteaulin in La Dépêche de Brest du 12 février 1913.

Nomination Le Guyader-Desprées à Châteaulin in La Dépêche de Brest du 12 février 1913.

Prestation de serment de Me Pouliquen le 11 février 1914.

Prestation de serment de Me Pouliquen le 11 février 1914.

Prestation de serment de Me Pouliquen (2)

Prestation de serment de Me Pouliquen (2)

Prestation de serment de Me Pouliquen (3)

Prestation de serment de Me Pouliquen (3)

Pouliquen. Le mariage in La Dépêche de Brest du 20 janvier 1920.

Pouliquen. Le mariage in La Dépêche de Brest du 20 janvier 1920.

Pouliquen nommé officiellement notaire en juillet 1920.

Pouliquen nommé officiellement notaire en juillet 1920.

Pouliquen notaire annonce nomination à Pont-L'Abbé

Pouliquen notaire annonce nomination à Pont-L'Abbé

R.M. du frère : Jean Marie Pouliquen. Sa carte de combattant lui a été refusée. Et il mesurait 10 cm de plus que son frangin. Alors, les confondre ???

R.M. du frère : Jean Marie Pouliquen. Sa carte de combattant lui a été refusée. Et il mesurait 10 cm de plus que son frangin. Alors, les confondre ???

Me Le Guyader-Desprées était bien notaire à Châteaulin en 1919. in Ouest-Éclair 20 juillet 1919.

Me Le Guyader-Desprées était bien notaire à Châteaulin en 1919. in Ouest-Éclair 20 juillet 1919.

Pouliquen a prêté serment au tribunal civil de Quimper le 24 juillet 1920. In Dépêche de Brest du 29 juillet 1920.

Pouliquen a prêté serment au tribunal civil de Quimper le 24 juillet 1920. In Dépêche de Brest du 29 juillet 1920.

Lettre Pouliquen du 23 mars 1925. Intéressante pour les heures d'ouverture ;)))

Lettre Pouliquen du 23 mars 1925. Intéressante pour les heures d'ouverture ;)))

Les enfants Pouliquen : Pierre et Henri in La Dépêche de Brest du 10 avril 1943.

Les enfants Pouliquen : Pierre et Henri in La Dépêche de Brest du 10 avril 1943.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je termine la soirée en confirmant : il y a Pierre Danguy des Deserts, notaire à Chateaulin et qui aurait eu Pouliquen en tant que clerc et d'autre part Henri Danguy des Déserts, notaire à Landerneau, maire de Landerneau en 1925 et démissionnaire en 1926, temoin de la présence de Quéméneur dans la gare de Rennes le 26 (?) mai. Tous les deux sont "Maitres" d'ou la confusion.Ils sont cousins.
Répondre
S
Bonjour Seznek
Tout à fait d'accord avec vous : les références à Belz et Croissant sont fausses. Ils étaient avoués et non pas notaires. Les petites annonces de l'époque en font foi. Regarder dans les journaux, aux ventes par adjudication. Mais je n'avais pas l'information pour l'autre notaire.

Madame Langellier, pouvez être plus précise sur l'origine de votre information quant aux divers études ou Pouliquen a exercé la fonction de clerc ? On peut être clerc chez un notaire, pas chez un avoué

Bien à vous
Répondre
L
Comme cela ne concerne pas directement le sujet qui s'étoffe de plus en plus,
je vous ai envoyé sur votre mail la lettre de Marie à son petit frère Albert.
Bonne lecture !
S
Je crois comprendre...

Donc, je laisse tomber, chère Madame , mais vous demande par contre, de republier une lettre qui m'avait très intéresse de la fille Marie ou il était question de Belz et de son affection pour les enfants. C 'était au moment où nous avions trouvé des réponses au couvent de Jersey. Cette lettre m'avait fait cherché sur Belz et je n'avais pas poursuivi.
Merci et bien à vous
L
Mon cher Skeptikos....
Il est des questions qui sont si gênantes que les réponses seraient superflues...
Bien à vous.
S
article bien intéressant
Jean Pouliquen était clerc en l'étude de Me Le Guyader-Desprées, à Chateaulin, ce dernier succédait à Me Le Lann, décédé brutalement en 1912 (à vérifier) - M; Le Guyader venait de Pont-L'Abbé où il était clerc principal en l'étude de Me Gaouyer, étude reprise par Jean Pouliquen
(ceci, de mémoire, donc à vérifier...)
les mentions de Pouliquen, clerc à Morlaix, chez les improbables notaires Belz et Croissant, sont totalement fantaisistes
Répondre
S
Le notaire de Chateaulin jusqu'en 1920 ,c'est Pierre Danguy des Déserts (http://mnesys-portail.archives-finistere.fr/?id=recherche_guidee_plan_detail&open=9537&doc=accounts%2Fmnesys_cg29%2Fdatas%2Fir%2Fserie_e%2Fserie_4e%2FFRAD029_E_4E.xml&page_ref=9537). Je n'ai pas la référence sous la main, mais j'ai lu que Pouliquen y avait travaillé en qualité de clerc.
Pierre Danguy a été ensuite notaire à Landerneau
Henri Denguy ,maire de Landerneau en 1925 est son cousin

Je me demande si il n'y a pas eu des confusions mais je n'ai pas le temps de vérifier ce matin

Peut-être Thierry ? voir geneanet http://gw.geneanet.org/jcbo?lang=fr;m=N;v=danguy+des+deserts

Bien à vous

Skeptikos
Répondre