Affaire Seznec Investigation : Et si je vous dis "Besseyre des Horts" ?

Publié le par Thierry Lefebvre

Enfin, c'est plutôt Thierry qui va vous le dire....

Parce que la B.P.C. et moi, ça le fait pas.

Mais, Thierry, galvanisé qu'il a été par l'article de Skeptikos.

C'est ça aussi l'affaire Seznec, les uns donnent des idées aux autres, etc....

 

 

 

Un article de Skeptikos sur Vacquié, dans lequel il est question de Besseyre des Horts, a attisé ma curiosité... non sur Vacquié, sur lequel un long article avait été écrit sur le préciédent blog de Madame Langellier, mais sur le gars Besseyre des Horts justement, sur lequel on ne sait pas grand chose.
 
Je suis donc reparti en quête de renseignements.
 
Sur Généanet, aucun Besseyre des Horts en Bretagne.
 
Dans la Dépêche de Brest, un article de décembre 1922 nous apprend que Vacquié lui donne la direction générale de la banque Privée Coloniale pour la Bretagne et la Normandie... rien que ça !
 
L’agence de Landerneau est au n°1 rue Traverse, à un kilomètre de Ker-Abri.
 
Dans la Dépêche de Brest du 17 juin 1923, on apprend que Besseyre des Horts est membre du conseil d’administration de la B.P.C, qu’il se prénomme Jean et qu’il demeure Villa Bellevue à Saint-Marc (Finistère).
 
Toujours dans la Dépêche de Brest, qui est décidément une bonne source d’informations, un article du 11 septembre 1903 attire mon attention. On y annonce le mariage de M. Valentin Robin, capitaine au 2è régiment d’infanterie coloniale à Brest avec Mlle Marie-Louis-Josephe Besseyre des Horts, fille de M. Besseyre des Horts notaire à Beaulon (Allier).
 
Le père de la fille est notaire... comme l’est Vacquié à la même époque. Et puis les Besseyre des Horts, ça court pas les rues en Bretagne. Notre Jean est peut-être de la même famille...
 
Je trouve effectivement dans les recensements de Beaulon de 1901 et 1906 le notaire et Marie Jacob, son épouse, ainsi que plusieurs enfants parmi lesquels un Jean, âgé de 4 ans en 1901.
 
Il y a effectivement un Gérard Marie Jean né le 23 mai 1897 à Beaulon, mais aucune mention de mariage ou de décès ne figure en marge de l’acte.
 
Par chance, il y a son registre matricule dans lequel on découvre qu’il a habité Rennes en 1919, Saint-Brieuc en 1920 et Meudon en 1923... tout comme Vacquié qui habitait également Meudon à cette même période.
 
 

Il se marie le 14 octobre 1919 avec Léa Jeanne Félicie Maillarbaux (1895-1989).

Dont il aura un fils : Guy Jean Joseph Felix Marie Beysseyre des Horts (né le 14 juillet 1920).

 
Le trou dans ses adresses entre 1920 et 1923, c’est sa période Landerneau et Saint-Marc...
 
À propos de Saint-Marc, je n’ai rien trouvé sur une Villa Bellevue dans cette ville, mais je rappelle que Vacquié habitait la Villa Linda, 44 rue des deux gares, Meudon-Bellevue.
 
Alors, vraie ou fausse adresse à Saint-Marc ?
 
 

Thierry Lefebvre.

 

 

 

 
 
P.S. En 1926, il est à Beaulon, subdivision de Montluçon (cf son R.M.).
Il est retourné dans le berceau familial.
 
Sur Généanet, il est indiqué "Directeur régional de Compagnie d'Assurances à Strasbourg"
 

P.S. 2 Ce blog est désormais ouvert à tous ceux qui souhaiteraient écrire un article sur l'affaire Seznec mais qui n'ont pas de support pour le faire.

A plus, on peut plus....

Beaulon (Allier).

Beaulon (Allier).

Descendance du notaire Félix Besseyre des Horts. Jean, c'était le petit dernier...

Descendance du notaire Félix Besseyre des Horts. Jean, c'était le petit dernier...

L'acte de naissance de Gérard Marie. Il décède à Beaulon le 20 mai 1959.

L'acte de naissance de Gérard Marie. Il décède à Beaulon le 20 mai 1959.

Beaulon. Recensement 1901.

Beaulon. Recensement 1901.

Beaulon. Recensement 1911.

Beaulon. Recensement 1911.

Besseyre des Horts. R.M. 1

Besseyre des Horts. R.M. 1

Besseyre des Horts. R.M. 2

Besseyre des Horts. R.M. 2

Besseyre des Horts. R.M. 3

Besseyre des Horts. R.M. 3

Besseyre des Horts. Zoom sur ses adresses personnelles.

Besseyre des Horts. Zoom sur ses adresses personnelles.

Besseyre des Horts. R.M. 4

Besseyre des Horts. R.M. 4

Besseyre des Horts. R.M. 5. Respect, il a fait les deux guerres !

Besseyre des Horts. R.M. 5. Respect, il a fait les deux guerres !

DPB 3.8.1922 Concours de tir, 27è : Besseyre des Horts Landerneau

DPB 3.8.1922 Concours de tir, 27è : Besseyre des Horts Landerneau

Direction Générale de la B.P.C. in La Dépêche de Brest du 10 décembre 1922.

Direction Générale de la B.P.C. in La Dépêche de Brest du 10 décembre 1922.

Landerneau. Un bon kilomètre entre Ker Abri et la rue Traverse.

Landerneau. Un bon kilomètre entre Ker Abri et la rue Traverse.

Brest.Rue Amiral Linois.

Brest.Rue Amiral Linois.

La B.P.C. in La Dépêche de Brest du 17 juin 1923.

La B.P.C. in La Dépêche de Brest du 17 juin 1923.

Société Générale d'Epargne in Argus du 14 octobre 1923.

Société Générale d'Epargne in Argus du 14 octobre 1923.

Publié dans Besseyre des Horts

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

skeptikos 22/06/2015 11:48

Bonjour,
Le gamin était un précoce, il s'engage pour faire la guerre à 17 ans, et à 26, propriétaire et fondateur d'une banque, tellement florissante qu'il la vend bientôt...

Avez vous remarqué qu'il s'éloigne de la Bretagne le 11 Août 1923, soit très peu de jours après la disparition de Quéméneur

Olijuseb 22/06/2015 14:34

Bonjour,

Remarque pertinente.

La date du 11 août 1923 pour l'adresse de Meudon dans le Registre Matricule, c'est la date à laquelle Besseyre des Horts y a emménagé ou la date à laquelle il transmis cette information aux autorités militaires, un petit moment après le déménagement effectif ?

Remarquez, si il n'avait pas voulu qu'on le piste, il n'aurait rien dit de cette adresse... il est d'ailleurs bizarre qu'il ne soit pas fait mention dans son RM ni de Landerneau ni de Saint-Marc.

Manoir Bellevue de Saint-Marc où il déclaré sans profession à 26 ans ! Il vivait d'amour et d'eau fraiche ?

Olijuseb 20/06/2015 11:37

De rien pour les recherches, c'est avec grand plaisir.

Il est effectivement bizarre que seul Vacquié ait été inquiété à l'époque et que l'on ne se soit pas préoccupé davantage du cas Besseyre des Horts, d'autant qu'il devait connaître Quémeneur et que Vidal en personne est allé perquisitionner chez Vacquié à Meudon, à deux kilomètres du domicile de Besseyre des Horts.

Mais il faut savoir que le zig avait un père notaire, un grand-père juge de paix, un oncle général de brigade et commandeur de la Légion d'Honneur... Aurait-il été protégé de la justice ?

[url]http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=%27BESSEYRE%20DES%20HORTS%27&DOM=All[/url]

La Langellière 20/06/2015 07:10

Merci Thierry pour vos recherches. Et pour tous ces documents précieux.
En ce qui concerne le "manoir de Bellevue", j'ai trouvé sur Wiki-Brest, tout en bas de cette page :
http://www.wiki-brest.net/index.php/M_comme_Manoirs:_le_manoir_de_Kerguerec
un lieu où il semble se trouver 3 manoirs : Kerguerec, Kerhallet et Kerelle sous l'intitulé "Manoirs de Bellevue".
Plus prosaïquement, on peut quand même se demander comment "la police" n'a pas pu retrouver "Jean" réfugié sur son lieu de naissance, à Beaulon.
N'a pas pu ou n'a pas voulu ???